« BU » ! La bouteille qui se rêve la plus écologique du monde

Inspirée du Japon, cette bouteille réutilisable en bambou et tritan se veut être une des plus écologiques au monde ! Rien que ça… Découverte.

L’utilisation du plastique est une véritable plaie pour l’environnement. Si la filiale du recyclage tend à se développer, il y a des secteurs où on s’en passerait bien, notamment celui de la bouteille d’eau. En la matière, les chiffres donnent le vertige. Chaque année, ce sont 89 milliards de bouteilles d’eau en plastique qui sont produites dans le monde le plus souvent pour une utilisation de quelques minutes. Ceci représente 2822 litres d’eau par seconde. À peine 25% d’entre elles seraient recyclées. De plus, la production d’eau de bouteille génère 600 fois plus de CO2 qu’une même quantité d’eau du robinet.

Bonne nouvelle, les alternatives en la matière se développent à vive allure, avec plus ou moins d’intérêts écologiques. En matière de bouteille réutilisable, on trouve les gourdes traditionnelles, mais le plus souvent elles ne permettent pas la filtration de l’eau consommée. C’est face à ce constat que va naître BU Water, la bouteille filtrante présentée comme la plus écologique et design des alternatives. Mais concrètement ?

Fillfiltergo

À l’origine du projet, Armine et Richard aidé de leur chien Milou, comme ils le disent. Après plus d’un an de recherche et de prototypage, ils vont mettre au point une bouteille en tritan, recyclable et sans bisphénol, constituée d’un filtre en bambou. En dehors de son look de type vintage, la bouteille possède donc un système filtrant 100% naturel à base d’une « carotte » de charbon de bambou. Celle-ci permet d’éliminer toutes les impuretés et composants chimiques de l’eau du robinet. Car voilà bien une des raisons qui permet l’écoulement de millions de bouteilles plastiques : la crainte des consommateurs que l’eau du robinet ne soit pas totalement saine.

S’inspirant des méthodes traditionnelles japonaises, le filtre de charbon actif est produit de la façon suivante : le bambou est sélectionné, découpé à la taille adéquate puis placé dans un four spécialisé. À l’issue de cette opération il devient alors un charbon dont la caractéristique naturelle est une excellente filtration de l’eau. Les concepteurs ont veillé à employer cette ressource naturelle qui est aussi l’une des plantes les plus facile à produire sur terre afin de limiter l’usage d’un plastique traditionnel. Son bouchon et son système de fermeture à l’ancienne (à l’image des bouteilles de verre consignées) sont également constitués de bambou. BU Water offre ainsi une nouvelle alternative innovante aux bouteilles à usage unique qui demeurent une source importante de pollution.

L’équipe rappelle qu’il y a plus de 2 milliards de personnes dans le monde qui n’ont pas accès à l’eau potable. Pour tenir un rapport cohérent à l’échelle de la planète, Armine et Richard ont décidé de s’entourer de partenaires associatifs qui développent des projets dans les communautés des pays émergents où l’eau se fait rare. À l’état de concept, ils en appellent à la générosité des internautes pour propulser leur projet à l’aide d’une campagne de financement participatif lancée sur kickstarter. Un projet de plus à l’arc des solutions afin de dessiner un avenir meilleur par la réduction de notre empreinte environnementale.


Édit janvier 2017 : la campagne « BU » s’est terminée avec succès. La bouteille écologique est désormais disponible en ligne sur leur site officiel.

Hero


Source : planetoscope.com / kickstarter.com