8€/mois pour du t-shirt. Il photographie le travail des enfants…

On estime que 168 millions d’enfants travaillent actuellement dans le monde (source). Même si c’est moitié moins qu’en 2000, c’est encore beaucoup trop. Certains d’entre eux réalisent des travaux particulièrement dangereux sans la moindre protection légale. Un photographe du Bangladesh va se pencher sur cette réalité qui frappe son pays.

« Pour abolir le travail des enfants, vous devez le rendre visible.« , c’est l’adage de GMB Akash, un photographe bangladais concerné par les injustices subies par les enfants de son pays.

Abolir ne suffit pourtant pas toujours. Au Bangladesh, le travail des enfants est interdit depuis 1992. Mais sur le terrain, la réalité est tout autre. Akash va voir lors d’un reportage un enfant de 12 ans se faire battre car il était trop lent à la confection d’un t-shirt… Il s’est alors donné pour mission d’investiguer en profondeur sur cette problématique. Il va ainsi découvrir, sur base des données de l’UNICEF que 7.4 millions d’enfants travaillent au Bangladesh. Beaucoup d’entre eux risquent leur vie chaque jour. Ils gagnent entre 6 et 10$ par mois.

« Si mes images mettent en lumière des réalités terrifiantes que des millions d’enfants doivent affronter chaque jour, alors j’ai accompli mon travail. Je parle de 7,4 millions d’enfants qui risquent leur vie chaque seconde pour pouvoir manger et se sortir de la pauvreté, c’est l’histoire de ceux dont nous nous soucions rarement. »

Voici une petite sélection de ses clichés qui laissent sans voix.

10341120-millions-pushed-into-child-labor-in-pakistan

angel-in-hell-11

angel-in-hell-12

3

6a00e55188bf7a88340115701984de970b

6a00e55188bf7a883401156f22a6f3970c

port-211

artlimited_img66441

voir_suite