Une journée chez deux « néo-paysans » ! (Vidéo)

Il y a six ans, Edouard et Linda ont tout plaqué pour créer leur micro-ferme. Les deux « néo-paysans » se sont installés sur un espace de moins de 3 hectares, en Normandie, motivés par l’envie de redonner du sens à leur travail et à leur vie. La nouvelle série de documentaire « Immersion » est partie à leur rencontre pour nous faire découvrir une journée de leur quotidien.

Edouard et Linda font partie de ceux qui ont troqué leurs habits de bureau contre des bottes de paysans. Il y a quelques années encore, Linda travaillait dans l’immobilier à Paris, pendant qu’Edouard était éducateur en environnement auprès de jeunes publics (ce dernier dispose cependant d’une formation de pépiniériste). Et puis, ils ont tout quitté sans jamais le regretter.

L’agriculture pour relier les acteurs du territoire

Dans leur ferme, ils cultivent désormais une nouvelle vie. Leur objectif est « de vivre de manière autonome [leur] amour de la nature et de participer à offrir une production saine et variée en circuits courts. » Par ailleurs, le couple de maraîchers souhaite revaloriser le métier : « Nous nous reconnaissons dans les valeurs « paysannes » et sommes fiers d’être considérés comme tels », affirment-ils. Ils font donc le pari qu’il est possible de vivre dignement de leur métier tout en revenant à l’essentiel, la production nourricière. Ils défendent également qu’une autre vie est possible, loin du stress des bureaux et des sirènes de la société de consommation. En se tournant vers des techniques inspirées de la permaculture et de l’agro-écologie, ils manifestent également leur volonté de s’inscrire dans une démarche respectueuse de l’environnement.

Sur les espaces qu’ils cultivent se côtoient plus de 100 espèces différentes de légumes, fruits et aromatiques. Mais Edouard et Linda ne se sont pas contentés de créer leur activité économique, ils souhaitent également mettre en place une dynamique afin de reconnecter les acteurs du territoire entre eux avec comme perspective d’encourager « la transmission et l’éducation », c’est-à-dire, le partage de savoirs et de savoir-faire. C’est dans cette perspective qu’ils ont fondé l’association F.M.R. (les amis de la Ferme de la Mare des Rufaux) située dans leur ferme. Cette association « a pour but de relier les acteurs du territoire, de porter des projets et d’animer des rencontres autour de nos thèmes fétiches que sont l’agroécologie, la permaculture, la biodynamie, les micro-fermes, la sobriété heureuse, l’observation de l’environnement, la consom’action, les circuits courts… ». C’est un esprit collectif qui émerge ici.

Immersion, une web-série documentaire inspirante

Cette plongée de quelques minutes auprès de Linda et Edouard nous est proposée par « Immersion », une nouvelle série de web-documentaires qui vient de débuter sur Youtube. L’idée est de passer une journée chez des personnes qui défendent certains idéaux et qui ont tout fait pour les mettre en œuvre dans leur vie. Chaque épisode abordera un thème différent, toujours dans un objectif d’ouverture des mentalités : éducation, migration, démocratie, élevage, écologie, … Messodie, la réalisatrice, interroge ces « nouveaux résistants ». Elle met elle-même la main à la patte et apprend au même rythme que les internautes. Cette web-série est entièrement autofinancée et gratuite. C’est pourquoi, pour l’instant, la périodicité de parution est fixée à 2-3 mois.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur les pages Facebook et YouTube de la web-série documentaire « Immersion ».

Pour découvrir La Ferme des Rufaux : http://www.fermedesrufaux.com/la-ferme/.


Nos travaux sont gratuits et indépendants grâce à vous. Soutenez-nous aujourd’hui en nous offrant un thé 😉