Bonne nouvelle ! Les pandas augmentent en Chine

    Alors qu’à l’échelle globale de nombreuses espèces semblent en sursis, le panda géant, qui était proche de l’extinction, fait marche arrière. C’est du moins ce qu’affirme un rapport officiel de la République Populaire de Chine.

    C’est une étude réalisée par l’Autorité de gestion chinoise des forêts qui l’affirme, le nombre de pandas géants serait en expansion. Un augmentation de 17% exactement, en dix ans. Ce recensement a permis d’observer 1.864 pandas qui vivent en toute liberté, soit 268 ursidés de plus qu’aux dernières nouvelles. « La hausse de la population de pandas géants sauvages est une victoire pour la politique de protection de l’environnement qu’il faut sans conteste célébrer » , a déclaré Ginette Hemley, une responsable du WWF.

    Rappelons que le panda vivant à l’état sauvage est une espèce protégée notamment par le WWF depuis plus de 30 ans. Si on doit saluer cette amélioration, fruit du travail des autorités chinoises avec l’aide d’ONG, l’animal est toujours menacé d’extinction. Plusieurs facteurs menacent l’animal à long terme : la conversion des forêts en zones agricoles, la moisson du bambou, le braconnage et le développement de l’urbanisme. De plus, son taux de reproduction est très faible, ce qui ne facilite rien.

    687325

    Malgré l’empreinte écologique globale dramatique de la Chine, le pays a réalisé des efforts importants de conservation du panda dans son milieu naturel. Selon le rapport, son habitat naturel aurait crû de 11,8% à 2,58 millions d’hectares. Le pays possède également 375 pandas en captivité dont certains sont livrés à des zoos dans le monde entier, non sans critique.

    Les observateurs estiment que Pékin a tout intérêt à protéger cet animal emblématique tant aimé dans le monde. 42 pandas « vedettes » vivent en captivité dans différents zoos de la planète. La Belgique vient d’ailleurs d’accueillir deux femelles, Hao Hao et Xing Hui, dans un parc réputé. Les animaux sont « prêtés » par la Chine et servent principalement de médiums diplomatiques, économiques et politiques. Certains appellent ça la diplomatie du panda. A chacun d’en juger.

    204170680_zoom945Les « pandas belges » avec le premier ministre lors de leur arrivée en Belgique


    Source : 20minutes.fr / WWF / panda.fr / lefigaro.fr