Skyjoe*, auteur de bande-dessinée et connu sur le web pour sa série Boo Tchou, nous raconte l’effondrement de notre civilisation vu par un habitant d’une autre planète… Découverte d’une courte BD engagée pour les grands comme les petits.

D’habitude, Boo Tchou, petit caneton jaune, nous fait rire par sa maladresse dans ses multiples tentatives de quitter un paradis sur lequel il est coincé. Ses péripéties, racontées par Skyjoe, sont à découvrir gratuitement sur le site internet de l’auteur. Skyjoe se sert également du personnages dans des « Booderies », petites histoires dans lesquelles Boo Tchou commente le monde étrange des humains. Récemment, le dessinateur a voulu aborder un tout autre sujet, celui de l’effondrement. Avec son palmipède comme héros, il introduit de manière ludique ses lecteurs à un sujet auquel il est particulièrement difficile de se confronter sans laisser place aux émotions.

« Nous vivons sans conteste des crises sociales, économiques, écologiques et il est important de prendre conscience que même si nous ne pouvons prédire l’avenir, un effondrement est effectivement à envisager. Il est largement  temps de nous remonter les manches et de cesser d’accepter ce qu’on nous impose, pas seulement pour préserver notre petit pré carré mais pour nos voisins, qu’ils se trouvent au pas de notre porte comme à 50 000 kilomètres », explique l’auteur, qui se dit influencé par les travaux de Pablo Servigne et Cyril Dion.

Effondrement : de quoi parle-t-on exactement ?

Dans l’histoire humaine, de nombreuses sociétés se sont effondrées, c’est-à-dire qu’elles ont subit un recul important des conditions de vie en l’espace de quelques années, généralement accompagné par une chute démographique et/ou un dysfonctionnement croissant des institutions. L’Île de Pâques est souvent prise en exemple, mais on peut également penser au déclin rapide des Mayas. Comme l’ont montré Joseph Tainter puis Jared Diamond, c’est une association de plusieurs facteurs, parmi lesquels on trouve les changements environnementaux, les difficultés économiques, un accroissement des inégalités ou encore les guerres qui expliquent la chute de sociétés complexes.

Depuis les premiers travaux du Club de Rome en 1972, de nombreux auteurs issus de disciplines scientifiques différentes (anthropologie, climatologie, science politique…) s’inquiètent de la trajectoire de développement de la société termo-industrielle, pointant que nous faisons face à des risques systémiques liés à la croissance économique exponentielle et la consommation des ressources associées. Du point de vue environnemental, c’est désormais à une dégradation généralisée des écosystèmes que nous sommes confrontés (sixième extinction des espèces, acidification des océans, désertification, dégel des pôles), associée à une déplétion des ressources énergétiques qui menace le fonctionnement de l’économie. Dans le même temps, en raison de la complexité du système financier traversé par des crises régulières et les inégalités croissantes, des auteurs comme Pablo Servigne mettent en garde face à un effondrement qui serait inévitable.

La problématique est au cœur de certaines pensées politiques, comme celle de la décroissance, mais qui sont longtemps restées marginalisées par une idéologie court-termiste qui se concentre essentiellement sur les intérêts économiques immédiats. Mais désormais, le sujet gagne le débat public.

La BD

Crédit image : Skyjoe

Archives de Mr Mondialisation pour aller plus loin à propos de l’étude de l’effondrement de la société thermo-industrielle :

– Vincent Mignerot : « Le déclin de notre civilisation est inéluctable » 
– Pablo Servigne : Demain l’effondrement, et après ?
– Julien Wosnitza : « J’ai 24 ans et j’ai compris que le monde allait s’effondrer »

 

Pour soutenir Skyjoe : https://fr.tipeee.com/bootchou

* Freelance en illustration et web-design Skyjoe interromp cette activité il y a 10 ans pour se consacrer à l’écriture de romans et de bande-dessinées.

En 2009, il publie un recueil de dessins d’actualité, L’Actu poilue, aux Editions Publibook.

Depuis 2012, il travaille à la réalisation de Boo Tchou dont il vient d’auto-éditer le premier tome. Le deuxième tome est prévu pour septembre 2018.

Nos travaux sont gratuits et indépendants grâce à vous. Afin de perpétuer ce travail, soutenez-nous aujourd’hui par un simple thé 😉