Comment l’échange culturel permet de déconstruire les stéréotypes (Vidéo)

Crédit photo : DBA

L‘ONG Défi Belgique Afrique et ses partenaires proposent à des jeunes belges et de jeunes ressortissants de différents pays d’Afrique des séjours d’immersion. À cette occasion, les participant.e.s sont confrontés à des cultures parfois très différentes et rencontrent d’autres personnes de leur âge, avec des visions du monde qui ne sont pas les mêmes. L’objectif est de changer les regards sur « l’autre » et de faire tomber certains « préjugés hâtifs » pourtant trop courants, tout en suscitant des réflexions sur notre monde et un engagement citoyen.

Tournée il y a quelques mois, la vidéo « Un pas vers l’autre » raconte le séjour d’immersion de plusieurs jeunes Africains venus en Europe pour la première fois, pour un séjour de deux semaines, encadré notamment par l’ONG Défi Belgique Afrique. Cette « expérience personnelle et émotionnelle » est le fondement d’un profond « questionnement ». À travers la confrontation de cultures différentes, ces rencontres favorisent l’évolution des regards, mais aussi le rapprochement. Il s’agit également, des deux côtés, d’inspirer et d’encourager les jeunes à s’engager pour un monde meilleur à leur échelle. Lors de cet échange, les jeunes sont partis à la découverte de nouvelles réalités sociales, culturelles, environnementales ou encore économiques. Ils ont visité diverses institutions comme une maison de retraite (inimaginable dans certains pays), et ont débattu avec leurs homologues belges, notamment de la notion de développement.

Des séjours d’immersion organisés de manière annuelle

L’ONG Défi Afrique Belgique organise chaque année, avec 350 jeunes qui ont entre 15 et 18 ans, des « séjours d’immersion », « pour leur offrir un espace de rencontre et une réflexion sur la société dans laquelle nous vivons ». À l’inverse, elle organise également l’accueil de jeunes venus de plusieurs pays, notamment le Burkina Faso, le Bénin et le Maroc. Les adolescents passent deux semaines auprès de jeunes belges ou de jeunes africains.

Les séjours d’immersion permettent aux jeunes de rencontrer « différentes réalités », explique Laure Derenne, chargée de mission « d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire ». Il s’agit avant tout de susciter le débat... L’objectif est bien d’aborder une grande diversité de sujets de société avec les jeunes et de les faire réagir. Les débats portent sur des thèmes d’actualité, la politique, et les défis globaux et locaux tels que le changement climatique ou les migrations.

Crédit photo : DBA

Déconstruire les frontières mentales

Laure Derenne insiste, il ne s’agit pas juste d’un voyage, puisque ce projet fait partie d’une formation plus globale qui vise à « informer les jeunes sur les évolutions sociales contemporaines, les aider à comprendre les inégalités mondiales et leur expliquer que dans un monde interdépendant, nos choix collectifs et individuels ont des conséquences globales ». Dans ce contexte elle estime que « se confronter à d’autres cultures permet de s’enrichir personnellement, d’enrichir sa compréhension du monde et de permettre des réflexions complexes, nuancées et moins stéréotypées« . C’est également l’occasion de relativiser certaines idées reçues comme celles de « développement et de sousdéveloppement, qui relèvent plus d’un système de valeurs et d’une certaine vision du monde » et qui ne sont donc pas des notions objectives.

L’ONG en est persuadée : ce type de démarche fait écho aux problèmes globaux et locaux actuels en permettant aux jeunes de mieux comprendre le monde dans lequel ils vivent, dans toute sa complexité, de développer leurs valeurs citoyennes et de trouver des façons de s’engager personnellement ou collectivement. Les séjours d’immersion sont ainsi l’occasion, dans le cadre des projets menés par Défi Belgique Afrique, de redonner une place et confiance à la jeunesse. Les jeunes belges souhaitant participer à ce type d’aventures organisées chaque année sont invités à se manifester auprès de l’association. Mais attention, leur vision du monde risque d’être chamboulée à tout jamais… pour le meilleur !


Nos travaux sont gratuits et indépendants grâce à vous. Soutenez-nous aujourd’hui en nous offrant un café. ?

Sources : ongdba.org / facebook.com