En 2015 s’est éteint Roddy Piper. S’il était célèbre pour sa carrière sur un ring, il l’était également pour sa performance d’acteur dans le film « They live » sorti en 1988. Ce long métrage de John Carpenter présente une critique atypique de la société de consommation, dans un monde ou les puissants s’avèrent être… des extra-terrestres ! Ceux-ci poussent les humains à toujours consommer plus pour mieux les contrôler. Retour sur l’hommage haut en couleur de Hal Hefner.

Près de 30 ans après sa sortie, They live (Invasion Los Angeles) demeure un film de science fiction culte pour les fans du genre. Il raisonne également dans certains esprits militants s’opposant à la toute puissante société de consommation et du spectacle. L’univers créé par John Carpenter, dans lequel des extra-terrestres ont pris le contrôle de la planète terre, mêle humour et horreur afin de dresser une critique originale de la société contemporaine.

TheyLive1Source : extrait du film They Live

Dans cet univers fictif, ces aliens utilisent les antennes de télévision pour émettre un signal qui contrôle la population tout en camouflant leur propagande dans les médias et la publicité. Seul moyen de passer outre cet aveuglement collectif, telle une référence à la caverne de Platon, des lunettes spéciales qui rendent la vue et permettent de voir le monde tel qu’il est réellement. Lorsqu’on les porte, les créatures révèlent leur vrai visage et les panneaux publicitaires apparaissent sous forme de directives : Obéis, Consomme, Ne pense pas par toi-même.

Comme pour souligner la métaphore, il apparait que la majorité de la classe bourgeoise, des détenteurs de capitaux et des forces de l’ordre, incarnent ces extra-terrestres, alors que large partie de la population reste dans l’ignorance. Si le film présente quelques contradictions, sa critique reste habile et distrayante. Pour l’artiste Hal Hefner, également l’auteur du comic book « Gates the Comic Book« , l’idée que de tristes sires tentent de nous manipuler en nous poussant à consommer semble des plus pertinente. L’artiste a donc décidé de s’inspirer de l’esthétique des visages extra-terrestres pour dresser le portrait de certaines « célébrités » qui ne brillent pas par leur intelligence.

Loin de vouloir dépeindre une quelconque théorie du complot, l’artiste dénoncent la « manipulation ordinaire » des masses notamment à travers la figure politique raciste et réactionnaire de Donald Trump ou encore des idoles de la consommation comme Ronald Mcdonald’s… De manière générale, l’artiste s’attaque à la bêtise humaine et à la superficialité (certains diront « la beaufitude), notamment représentée par la figure de Kim Kardashian. Si nous ne disposons pas de lunettes spéciales pour percevoir le monde dans toutes ses nuances, le savoir, l’information et la connaissance permettent certainement d’y voir un peu plus clair.

Peu avant sa mort, entre humour et dépit, Roddy Piper annonçait via son compte Twitter que They Live n’était pas un film, mais un documentaire sur le monde réel. Évidemment, pas pour l’invasion d’aliens, mais pour cette soumission collective au dictat du monde marchand, de ses scandales industriels à répétition et de ses idoles préfabriquées. Mais, contrairement à la fiction, nous avons tous un rôle à jouer sur la construction de tout autre chose.

01_Hal_Hefner

02_Hal_Hefner

03_Hal_Hefner

04_Hal_Hefner

05_Hal_Hefner

06_Hal_Hefner

08_Hal_Hefner

03_image_Hal_Hefner

02_image_Hal_Hefner

01_image_Hal_Hefner


Sources : heavymetal.com / folksonomy.co / Toutes les images ci-dessous sont la propriété de Hal Hefner. Pour plus d’informations, voir sa série de portraits « Consume pop-culture » : www.consumepopculture.com

Donation