L’Islande annule (encore une fois) une partie des emprunts immobiliers des ménages

    25.800€ de dette annulée sur votre emprunt hypothécaire, ça vous intéresse ? C’est le cadeau fiscal de l’année offert aux foyers islandais.

    L’Islande est un petit pays. Une telle action représentera 4,3% du PIB du pays. Le gouvernement financera cette charge par une taxe des actifs des banques mises en liquidation en 2008.

    Par ailleurs, un tribunal islandais a fait condamner l’ancien CEO de la banque Landsbanki à 12 mois de prison, dont 9 avec sursis, pour manipulation de marchés.

    Il faudra du recul pour juger de l’efficacité de la manœuvre. Le pays risquant d’être coupé d’un certain nombre d’investissements. Mais après tout, pourquoi pas ? L’Islande est le seul pays du continent à ne pas avoir apporté d’aide à ses banques en difficulté. Elles ont donc fait faillite en faisant perdre les capitaux des créanciers sans plonger le pays dans les mesures d’austérité.

    Voir la publication de Mr Mondialisation

    C’était une promesse de campagne : le Premier ministre islandais, Sigmundur Davíd Gunnlaugsson, élu en 2013, a confirmé que le pays allait annuler une partie de la dette des ménages islandais qui avaient contracté des emprunts immobiliers avant la crise de 2008.

    Lire l’article de Express.be: le portail belge d’affaires