L’entreprise française Kawantech a mis au point un système simple mais diablement efficace qui pourrait révolutionner l’éclairage en ville. Baptisée Kara, l’invention pourrait réduire drastiquement notre consommation en énergie et permettre aux communes de réaliser d’importantes économies. Son principe ? Rendre les lampadaires « intelligents » et faire en sorte qu’ils ne s’allument la nuit que lorsque c’est vraiment nécessaire. Une bonne nouvelle tant pour les finances de nos collectivités que pour l’avenir de la planète.

Kara, l’invention qui rend nos lampadaires intelligents

Compatible avec tous les lampadaires LED standards à faible consommation, l’invention conçue par l’entreprise Kawantech pourrait changer la donne en termes d’éclairage public si l’idée est adoptée par les décideurs. Équipée d’un capteur et d’un analyseur de masses lumineuses, elle permet aux lampadaires de ne s’allumer que lorsque c’est réellement nécessaire, à savoir lorsqu’un individu ou une voiture s’approchent. Captant la présence humaine dans un rayon de 40 mètres, le lampadaire est en mesure de s’allumer, mais aussi de transmettre l’information aux autres équipements lumineux qui réagissent en conséquence.

kara_2

Car il fait parfois assez clair en cas de pleine lune, Kara calcule en temps réel la puissance lumineuse nécessaire en fonction de la luminosité, et adapte la luminosité de ses LEDs en fonction. De plus, les capteurs se veulent assez précis. Ainsi, elle ne s’allumera pas si le mouvement émane simplement du vent dans une branche d’arbre, ou d’un chat opérant sa ronde nocturne. En revanche, elle sera en mesure de moduler l’éclairage dans son intensité, et de varier sa direction en fonction de la trajectoire et de la vitesse de l’individu. Il s’agit en quelque sorte d’un lampadaire intelligent et bienveillant qui s’adapte aux besoins individuels. Une fois la rue vidée, le lampadaire s’éteint, mettant fin à une potentielle pollution lumineuse et à une consommation énergétique inutile (ce qui devrait ravir dans le même temps les amoureux des étoiles).

kara

L’éclairage public : enjeu économique et environnemental pour les villes et la planète

Déjà testée dans certaines rues de Toulouse, Kara représente un enjeu économique important pour les villes. En effet, on estime que l’éclairage public, qui fonctionne souvent en continu, représente en moyenne 40% de la facture électrique des collectivités. En France, on compte environ 9 millions de points lumineux pour une consommation annuelle de 5,6 TWh et le coût moyen pour cet éclairage est d’environ 24 euros par habitant (chiffre de 2011). Ces installations ont en moyenne 35 ans, pour une longévité initiale d’une vingtaine d’années… La vétusté des équipements actuels participe aussi à cette facture (et fracture) énergétique importante, sans compter les travaux de réparation et de remplacement induits.

kara_4Image : Flickr / Victoria Pickering

En termes d’émissions de CO2, l’éclairage public n’est pas non plus exempt de torts. On estime à 85 000 tonnes les émissions qui en sont issues chaque année. Dans le tertiaire, l’impact s’élève à 4 000 000 de tonnes de CO2. Au niveau mondial, l’éclairage représenterait 5% des émissions totales de gaz à effets de serre. La pollution lumineuse dégagée par nos villes, également, aurait un impact sur notre écosystème. Elle serait à l’origine, en outre, de perturbations dans nos cycles de sommeil et ceux des animaux, désorienterait les animaux nocturnes, et pourrait modifier leurs comportements de façon profonde.

Essentielle à la sécurité et à l’attractivité des villes, il est cependant inconcevable d’abandonner la lumière émanant des lampadaires, même si certaines communes françaises ont d’ores et déjà testé la mise en place d’un « couvre-feu » sans conséquence négative. En ce sens, réfléchir à de nouvelles façons de concevoir l’éclairage public afin que celui-ci réponde aux besoins en lumière des humains tout en respectant davantage les contraintes environnementales et énergétiques s’avère essentiel. Le concept Kara semble sur la bonne voie !


Sources : Positivr.fr / Afe-eclairage.fr / Sciences-et-vie.com

Donation