Aujourd’hui, on fête l’Esprit Critique !

Si les origines du poisson d’avril restent troubles, il est de tradition de piéger ses proches le premier du mois. Sur Internet, le jour donne naissance à un florilège de fausses informations drôles ou critiques. De ce fait, tout le monde reste sur ses gardes et confronte les informations à son esprit critique pour éviter les pièges. Mais pourquoi devrait-on allumer nos filtres cognitifs contre les fausses informations seulement une fois par an ? Édito.

Le premier Avril, c’est aussi le jour préféré du youtubeur Hygiène Mentale qui s’est donné pour mission de colporter l’esprit de la zététique ou l’art de confronter les informations par le prisme de la méthode rationnelle. Pour cause, ce jour particulier nous rappelle que personne n’est jamais à l’abri de se faire manipuler par une information séduisante sur la forme, mais fondamentalement fausse ou manipulatoire. Malheureusement pour nous, ces « fake news » n’attendent pas un jour particulier pour se répandre sur les réseaux sociaux.

Par ailleurs, les fakes ont pris une telle dimension politique depuis l’élection de Trump à la maison blanche que les puissants en viennent à les instrumentaliser pour baliser l’information, voire même tenter de faire interdire certains médias étrangers. Et leur prétexte en dit long : la population n’aurait pas l’esprit critique assez aiguisé pour détecter un simple fake. D’où l’importance de leur montrer qu’ils ont tort. Ainsi, il convient de ne pas tomber dans une vision manichéenne de la problématique. S’il est vrai que certains utilisent la confusion entre « fakes » et « information politisée » pour mieux contrôler l’information, internet est également devenu un recueil de fausses informations et de théories du complot type « Terre plate ». C’est donc un devoir de garder à la fois l’esprit critique envers les tentatives de prise de contrôle sur l’information par les gouvernements ET les informations que nous trouvons sur internet.

Si nombre de fakes ou de contenus racoleurs servent des intérêts commerciaux, d’autres ont des objectifs politiques peu louables. Il n’est pas rare qu’une fausse information virale, au prétexte d’être plausible, puisse faire le tour du monde sans source valable. Souvent la forme, la mise en scène, l’aspect caricatural et l’argument d’autorité suffisent à faire admettre un parfait mensonge. Pour s’en prévenir, une seule solution : affuter encore et toujours son esprit critique et étudier la manière concrète les manières de vérifier la source d’une information, comme nous invite une nouvelle fois à le faire Hygiène Mentale dans une vidéo publiée en ce jour symbolique.