À l’heure des différentes crises climatiques et de la déforestation, il est plus que jamais important de sensibiliser les populations à l’enjeu environnemental. Les jeunes générations, directement concernées par les conséquences à venir du changement climatique, doivent également pouvoir être informées des différents défis à relever, sans que cela soit pour autant générateur d’angoisses. Les Super Yoghiros, un livre pour enfants auto-édité via KissKissBankBank, cherche à réinventer le récit enfantin en proposant de nouvelles représentations, porteuses d’espoir, et à souffler quelques solutions aux plus jeunes…

De l’importance de proposer des récits nouveaux aux enfants

S’adressant aux enfants âgés de 4 à 8 ans, le livre « Les Super Yoghiros volent au secours des arbres d’Amazonie » souhaite à la fois informer les plus jeunes sur l’importance de la préservation de la forêt amazonienne tout en proposant un récit de qualité auquel ils seront capables de s’identifier. C’est pourquoi l’histoire met en scène trois enfants, Remi, Ling et Paco, qui vont vivre une aventure extraordinaire au cœur de l’Amazonie pour en découvrir toutes les richesses. Totalement illustré « main » à la gouache et à l’encre, le livre souhaite associer le rêve au récit, et raconte l’histoire de ces enfants dont le courage et la détermination contre les acteurs de la déforestation va faire toute la différence. Le but est donc ici de proposer des récits qui contrastent avec les modèles stéréotypés, ou commerciaux, très présents dans l’espace public, pour réinventer la définition de super héros.

Page - Super Yoghiros

Montrer qu’une différence est possible, c’est également l’un des enjeux de ce livre, qui souhaite aider les enfants à prendre conscience de l’étendue du potentiel de leurs actions dans la lutte contre les problèmes environnementaux. Il semble en effet qu’un réel besoin soit ressenti de ce côté, une étude australienne de 2011 affirmant que le changement climatique est vécu par les plus jeunes comme une angoisse et une menace face à laquelle les adultes n’auraient aucune solution. Sans pour autant les bercer d’illusions, le livre, haut en couleur, apporte quelques éléments encourageants.

Un projet éco-responsable indépendant entièrement pensé par l’auteure

Auteure et directrice artistique, Carole Piette travaille depuis quinze ans dans le secteur de la solidarité internationale et de l’environnement. Après avoir fait partie de l’équipe fondatrice d’Alter Éco et de Pur Projet, elle a décidé de lancer sa propre marque écologique pour enfants, Conscients, et se lance aujourd’hui dans l’édition de son livre. Dans un souci de cohérence, le livre sera imprimé de façon responsable en France, à Condé-sur-Noireau, par Corlet imprimeur, un imprimeur éco-responsable certifié «Imprim’vert » et dont le papier provient de forêts gérées durablement. L’impression en France a également été pensée afin de réduire l’empreinte carbone associée à la production et à l’acheminement du livre. En outre, pour chaque livre édité, un arbre sera planté en Amazonie au sein du projet de reforestation Alto Huyabamba, à San Martin, Pérou.

livre_amazonie_2

Afin de mettre sur pied son projet, Carole Piette a dédié beaucoup de son temps à l’écriture, mais a également engagé sa trésorerie personnelle, faisant le pari de l’auto-édition et de l’auto-distribution. Elle a également créé une campagne sur le site de financement participatif KissKissBankBank, qui prendra fin le 30 juin prochain. Si le projet prend vie et que le livre est distribué en septembre, l’auteure compte d’ores et déjà produire une suite à l’aventure merveilleuse des Super Yoghiros.

La préservation de la forêt Amazonienne, un enjeu aux répercussions planétaires

Si l’auteure a choisi d’évoquer la forêt tropicale amazonienne dans ce premier livre, c’est que celle-ci représente un enjeu mondial dans la lutte contre le changement climatique. En effet, la forêt amazonienne est le plus gros puits de carbone au monde, capable de séquestrer plus de CO2 que n’importe quel autre écosystème. Véritable poumon de la planète, au même titre que l’océan, elle diminue la température sur terre en absorbant les rayons du soleil et en faisant baisser la température au sol par la rétention d’eau dans la végétation. En créant l’essentiel de ses propres pluies par sa transpiration, la forêt amazonienne influe aussi sur les mouvements météorologiques. Des pratiques telles que la déforestation à des fins d’agrandissement des terres agricoles peuvent bouleverser durablement voire irrémédiablement cet écosystème, et être à l’origine de désastres écologiques, en particulier lorsqu’il s’agit d’installer des cultures sur brûlis, très lourdes en rejets de gaz à effets de serre.

photo_montage livre P

Dans son livre, Carole Piette a donc décidé de présenter des solutions réelles de manière édulcorée, comme celle de l’agroforesterie, qui combine agriculture et plantation d’arbres. Ce modèle présente de nombreux bénéfices, pour le climat, pour le sol, pour la conservation et le retour de la biodiversité. Il permet en outre d’arrêter le recours aux intrants chimiques, d’améliorer la productivité agricole et en conséquence le niveau de vie des communautés locales. En toute fin du livre, on trouvera une annexe reprenant quelques éléments explicatifs sur les différents thèmes abordés dans le livre, afin de poursuivre la discussion, entre parents et enfants !

Pour aider Carole à financer son projet, c’est par ici.

Couverture Yoghiros