A l’occasion de la prochaine Marche mondiale contre Monsanto du 23 Mai prochain, nous vous proposons de (re-)découvrir ce documentaire passionnant de Marie-Monique Robin. Résultat d’une enquête de trois ans, le documentaire dissèque avec minutie l’empire industriel du géant des bio-technologies, aussi corrompu que polluant. Des OGM au Roundup, de l’agent Orange aux PCB, des hormones de croissance bovine à la dioxine en passant pas les conflits d’intérêts et les publicités mensongères, la célèbre journaliste d’investigation explique avec rigueur pourquoi et comment cette firme est devenue l’une des multinationales les plus puissantes et les plus controversées.

Diffusé pour la première fois le 11 mars 2008 sur Arte, « Le monde selon Monsanto » fit l’effet d’un électro-choc dans les milieux politiques, scientifiques et agricoles. Si le dossier des OGM était avant tout d’ordre technique, le documentaire démontre qu’il va bien au delà : il est avant tout question de démocratie, de santé publique et d’honnêteté scientifique. Comment faire confiance à une entreprise qui accumule les procès, les rapports biaisés, les publicités mensongères et qui place ses anciens membres dans les instances sanitaires et politiques américaines ? Comment croire que le but des OGM est d’assainir l’agriculture quand ils ont fait en réalité augmenter l’utilisation des pesticides ? Comment croire que Monsanto œuvre en faveur des paysans quand elle poursuit en justice ceux dont les champs se sont fait contaminer par ses semences génétiquement modifiées ?

L’enquête tente de répondre à toutes ces interrogatoires en donnant la parole à des victimes, des scientifiques, des paysans et des responsables politiques qui ont eu à faire avec cette firme. Mais en dehors de ce tableau à charge et de cette nécessaire investigation, il convient de rappeler que nous pouvons tous nous investir, individuellement ou collectivement, dans la transition agroécologique.

Présentation officielle

« Fruit d’une enquête exceptionnelle de trois ans sur trois continents, le film et le livre reconstituent la genèse d’un empire industriel, qui, à grand renfort de rapports mensongers, de collusion avec l’administration nord-américaine, de pressions et tentatives de corruption, est devenu l’un des premiers semenciers de la planète.

Avec 17 500 salariés, un chiffre d’affaires de 7,5 milliards de dollars en 2006 et une implantation dans quarante-six pays, Monsanto représente le leader mondial des OGM, mais aussi l’une des entreprises les plus controversées de l’histoire industrielle. Production de PCB (pyralène), de polystyrène, d’herbicides dévastateurs (comme l’agent orange pendant la guerre du Vietnam) ou d’hormones de croissance bovine et laitière (interdites en Europe): depuis sa création, 1901, la firme a accumulé les procès en raison de la toxicité de ses produits.

Grâce à la commercialisation de semences transgéniques, conçues notamment pour résister aux épandages de Roundup, l’herbicide le plus vendu au monde, elle prétend vouloir faire reculer les limites des écosystèmes pour le bien de l’humanité.  Qu’en est-il exactement ? Quels sont les objectifs de cette entreprise, qui, après avoir longtemps négligé les impacts écologiques et humains de ses activités, s’intéresse tout à coup au problème de la faim dans le monde au point de se donner des allures d’organisation humanitaire ? »

Prix

Festival international du film francophone en Acadie,
Prix Rachel Carson (Norvège),
Trophée des sciences du danger (Cannes),
Umwelt-Medienpreis (prix des médias allemands, Berlin 2009),
Prix à l’Ekofilm Festival de Cesky Kumlov (République Tchèque, 2009)

Acheter le DVDAcheter le livre

monde-selon-monsant-dvd


Source : mariemoniquerobin.com

Donation