Une étude de l’INRA (Institut National de Recherche Agronomique) publiée dans Scientific Reports en 2017 suggère un lien entre le dioxyde de titane, un additif alimentaire, et plusieurs maladies, dont le cancer du côlon chez le rat. Depuis, 25 nouvelles études ont été publiées au sujet de cet additif, avec des indications souvent similaires. Deux ans plus tard, où en sommes nous ? Retour sur cette étude et ses conséquences.

Présent dans nos cosmétiques, nos peintures, mais aussi notre alimentation, le dioxyde de titane est depuis quelques temps sous les feux de la rampe. Dans l’agroalimentaire, on le surnomme « E171 », et on le retrouve notamment abondamment dans les confiseries pour enfants. D’origine minérale et parfaitement naturelle, on le retrouve sous forme de micro et nanoparticules dans nos aliments où il joue le rôle de pigment blanc. Il va notamment être utilisé pour nuancer d’autres pigments, ou pour rendre une surface bien brillante. Son utilité est essentiellement esthétique. Son innocuité ayant déjà été questionnée par le passé, l’INRA a récemment jetté un nouveau pavé dans la mare et suggère que l’exposition à ces nanoparticules par voie orale chez le rat pourrait être liée à plusieurs maladies, et ce à des concentrations similaires à celles auxquelles l’humain est exposé.

Après exposition par voie orale pendant une semaine, des nanoparticules ont été retrouvées dans plusieurs tissus et organes comme le foie (signifiant que les nanoparticules passent bel et bien la paroi intestinale vers le sang), et les plaques de Peyer. Ces dernières font partie du système immunitaire associée à l’intestin, et sont donc directement impliquées dans la réponse immunitaire locale. À cet endroit, les chercheurs ont relevé également une augmentation du nombre de cellules dendritiques (impliquées dans la réponse immunitaire) et la diminution des lymphocytes T régulateurs qui ont pour rôle de tamponner la réponse inflammatoire. Ce déséquilibre immunitaire persiste jusqu’à 100 jours après exposition. Au niveau de la rate, les auteurs ont observé une réponse inflammatoire avec présence de lymphocytes T auxiliaires 17 dont la prolifération serait impliquée dans nombre de maladies auto-immunes.

Des expositions de plus longue durée ont aussi été réalisées. Ainsi, pour les rats exposés 100 jours au dioxyde de titane, plusieurs anomalies ont pu être observées : des micros inflammations ; des lésions prénéoplasiques (signe d’un possible développement cancéreux) ; et des anomalies dans la muqueuse, indicatrices de cancer (foyers de cryptes aberrantes).

Ainsi, pour des expositions relativement courtes et à des concentrations similaires à celles que nous sommes susceptibles de rencontrer au quotidien, les chercheurs ont pu démontrer des effets non négligeables, in vivo, et surtout sur un modèle au système digestif assez proche de l’homme. Cette étude soulève donc un problème sanitaire et nous met en garde face à ce type d’ingrédient aujourd’hui largement consommé.

Artificially Coloured Chewing GumLa réponse de l’ANSES

Suite à la parution de cette étude, le gouvernement a saisi l’ANSES (L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) afin de pousser les recherches pour déterminer une éventuelle toxicité chez les consommateurs. En avril 2017, l’agence publie un avis en réponse : bien que l’étude de l’INRA mette en lumière des effets jusqu’alors inconnus, l’institution estime qu’il faudra effectuer des études complémentaires pour déterminer si oui ou non la toxicité du dioxyde de titane mérite d’être réévaluée par l’EFSA (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments). Pourtant, le 4 juillet 2018, après avoir étudié quatre publications scientifiques, l’EFSA annonce que malgré les résultats de ces études, le statut du E171 ne mérite pas d’être réévalué. Néanmoins, sur base du principe de précaution, le gouvernement a interdit l’usage du E171 dans les aliments à partir de janvier 2020. Cependant, on pourra encore retrouver l’additif dans les cosmétiques, les dentifrices ainsi que les médicaments.

Dans un contexte de méfiance croissante vis-à-vis des additifs et produits phytosanitaires, le dioxyde de titane est une goutte d’eau supplémentaire dans un océan d’additifs agroalimentaires douteux. On estime que l’additif est utilisé par 252 marques alimentaires dans des milliers de produits. Selon Que Choisir, entre 4000 et 5000 produits seraient concernés. Des études complémentaires nous diront bientôt si oui ou non nous devons bannir définitivement le E171 de nos salles de bains et de nos assiettes.

Consultez maintenant la liste des marques et produits contenant du E171

Hollywood
M-m-s
Freedent
Mars
Wrigley-s
Skittles
Airwaves
Wrigley
Carte-d-or
Trolli
Mars-chocolat
Scrapcooking
Pilpa
Mondelez
Hema
Auchan
Jelly-belly
Zed-candy
Vahine
A-rom
Malabar
Cemoi
L-angelys
Confiserie-adam
Lidl
Marque-repere
Leader-price
Fini
Fauchon
Fizzy
Cadbury
Comptoir-du-cacao
Mars-chocolat-france
Juvamine
Lindt
Hafner
Lu
Jeff-de-bruges
Jetgum
Marks-spencer
Labeyrie
Lutti
Trident
Dr-oetker
Bovetti
Tofurky
De-marlieu
Favorina
Sans-marque
Little-extra
Scitec-nutrition
Michel-cluizel
Harry-potter
Medicis
Intermarche
Patisdecor
Nestle
Chocolaterie-du-forez
New-r
Stimorol
Becky-s
Motta
Carrefour
Adelie
Le-comptoir-de-mathilde
Freedent-white
Milka
Tang
Sugarpova
Isla-delice
Le-fondant-baulois
Erhard
Reynaud
Verquin
Elodie
Look-o-look
Cora
Horno-de-san-juan
Ikea
Aldi
Feel-free
Alice-delice
Jet-gum
Monbana
Mccormick
Petitjean
Biscuit-d-ys
Alelor
Les-gourmandises-de-sophie
Kap
Miradent
Max-fruppo
Lenotre
Migros
M-m
Frit-ravich
Dia
Ricqles
Maxim-s
Val-gourmand
Forchy-patissier
Alix
Panzani
Jours-heureux
Franprix
Daiya
Sugar-decorations
Forchy
Beaumesnil
Moulin-de-valdonne
Scrap-cooking
Deluxe
Napolitain
Marible
L-a-fuel
Belbake
Creperie-catel-roc
Naturhouse
Bimbo
Delish
M-m-s-peanut
La-manufacture-des-belles-glaces
Ufsbd
Laboratoire-des-granions
Mamie-nova
Pierre-schmidt
Bon-best
Pierrot-gourmand
Venco
Sanofi
Samia
Patissier-de-nos-regions
Agidra
Comtesse-du-barry
Poppies-berlidon
Naturactive
Verquin-confiseur
Myprotein
Maison-guinguet
Magnum
Savora
Togolo
Disney
Yeti
M-ms
Weight-watchers
Gu
Grenade
Neuhaus
Smicy
Dulcesol
Montes-lara
Damel
Soelia
Hacendado
Sa-sucreriz
Montagne
Casino
Serelys
Pierre-fabre-oral-care
Eyecare
Sugarland
Funcakes
Proter-gamble
Signal
Lea-nature
Eric-bur
Proty
Toupargel
Cerfdellier
Revillon
Coop
Pr-x-garentie
Beldessert
Dubble-bubble
Chocolaterie-castelain
Vivil
Le-temps-des-mets
Jojo
Fine-biscuits
Wonderfarm
Asian-cuisine
Mama
Gejo-venlo-b-v
Gumkink-confectionery
Popandsweet
Harry-potter-exhibition
Superwhite
Rik-rok
Fiesta
Eafit
Holy-nuts
Ulker
Georpa
Tarte-frais
Fulfil
Biotechnie
Aperos-du-vieux-bistrot
Le-criollo
Kuhne
Chevaliers-d-argouges
Ptilo
Ergysport
Tlc
Knorr-asian-pot
Centrum
Pa-meridiane
Edek
Albert-heijn
Peppa-pig
Dragees-raynaud
Mondelez-france
Comptoir-de-mathilde
Colfresh
Mosaique
Domaine-des-terres-rouges
Shneider-s
Bip
Omega-pharma
Stockmeyer
Rolland
Gourmandises-de-sophie
Topps
Vitarmonyl
Sainsbury-s
Kraft-foods
Les-confiseries-de-l-oncle-hansi
Mayoly-spindler
Groupe-casino
Ski
Miko
Les-mousquetaires
Les-ecureuils
Les-glaces-de-l-ardeche
Malaco
Yum-yum
Fonbelle
Jack-link-s
Azinc-laboratoire-arkopharma
Rea
Ducray
Ile-de-re-chocolats
Warner-bros
Netto
U
Vbites
Air-waves
Mcennedy
Selection-intermarche
Bouillet
Nora
Marks-and-spencer
Valrhona
Gelkrem
Le-moulin-de-melanie
Plaisir-patissier
Lacasa
Pintarolas
Aucune
Tartefrais
Biotherm
La-trinitaine
Kitchen-academy
Project-7-inc
Gerlinea
Nyx
Desserissime
Jetgum-lidl
Les-ecureuils-du-languedoc
Too-faced
Le-comptoir-colonial
Barnier
Mckee-foods
Tstore
Pierre-patin
Whirly
Glaces-ski
M
El-morjane
Eclipse
Lifesavers
Gelatelli
Constanza
Daco-bello
E-leclerc
Phythea
37deux
Excelo
Perfetti
Cactus
Jelly-belly-candy-company
Skittles-by-wrigley
Van-den-casteele
Yves-thuries
Mentos
Afchain
Jelly-belly-candy-compagny
La-laitiere
Impact-confections-inc
Daniel-stoffel
Fleurons-de-lomagne
Amanie
Framboiselle
Abbot
Marks-spencer-collection
Savor-sens-tradition
Juva-sante
Confiserie-firenze
Bertie-botts
Chocolaterie-castelin
Bodymass
Chiclets
M-m-s-biscuit
Le-vieux-bistrot
La-pateliere
Onegum
Belle-france
Hbc
Sour-bottles
Compagnie-coloniale
Bgf-distribution
Disneyland-paris
Patrelle
Dentyne
Sensident
Sweetz
Albona
Festy-cemoi
Luis-premium
Langelys
Aoste
Spring-valley
Folidouss
Ascom
Ambiente
Bauli
Belin
Teisseire
Argal
La-paletiere
Patisserie-baillon
Al-jayid
Dr-pierre-ricaud
Felko
Auchan-production
Petit-ourson-guimauve
F-m-confiseur-chocolatier
Mykaya
Vandecasteele
Esprit-de-fete
Copains-copines
Mclassic
Bip-holland
Granions
Skai
Launiversal
Hitschler
Wilton
Tasty-france
Memoires-sucrees
Clark
Mmm
Little-debbie
Migros-classic
L-oiseau
Poppies
Groupe-auchan
Starbucks
Benedicta
Gers-on
So-delice
Nutrisante
Coup-de-coeur-gourmand
Dv-sas
Disneyland
Natureactive
Lusitana
Jet-gun
Pastisdecor
Tipiak
Arom
Sawes
Cadeau-maestro
Freez-gum
Cutie-pie
Silikomart
S-c-jelo-ve
Hamlet
Francois-pralus
Maison-de-la-glace
Marche-franprix
Legendes-gourmandes
Sexy-candy
Leclerc
Labeyrie-lenotre
Jelly-bean
3c-pharma-laboratoire
Petit-furet
Oreo
M-budget
Coffea
Danone
Wrigley-france
Natural-zero
J-d-gross
The-wrigley-company
Das-gesunde-plus
Azteca
Boncolac
Extra
Karls
Chocolaterie-du-luxembourg
P-os
Mars-incorporated
Friedel
Chloro-menthol
Wrigley-s-extra
Unilever
Weiss
Tu-vita
Fun-cakes
Lucasfilm
Ferrara-candy-company
Starwars
Laderach
Raymond-briggs
Sweetzone
Danier-mercier
Noel-cruzilles
Traiteur
Vanden-bulcke
Vieira
Bubblicious
Funny-swirl
Artisan-passionne
Lanvin
Star-wars
Søstrene-grene
Mms
Chef-dessert
Funny-candy
Slender-chef
Inpanasa
Createur-chocolatier
Vegetocaryl
Mbudget
M-classic
Ice-tea
Renshaw
Carambar
Jellybelly
Zuko
Tentation
Persica
Donuts
Delicieux
Jawbreaker
Vidal
Servivita
Impact-nutrition
San-martin
Natirehouse
Casamayor
Secret-de-mousse
Dekora
Churruca
Berlidon
Batido
Pate-a-choux
Vemedia

Pouring toothpaste on a toothbursh (Flip 2019) Flip 2019

Source : BETTINI, Sarah, BOUTET-ROBINET, Elisa, CARTIER, Christel, et al. Food-grade TiO 2 impairs intestinal and systemic immune homeostasis, initiates preneoplastic lesions and promotes aberrant crypt development in the rat colon. Scientific Reports, 2017, vol. 7, p. 40373.

Donation