Loin du monde, proche de la terre. Elle avait le sentiment de « produire, produire » sans véritable but dans la vie…

A 24 ans, elle a tout quitté pour vivre son rêve. Sandrine abandonne la ville et son métier de fleuriste pour assumer seule la gestion de la cabane de Diablerets. Un exemple plein de sérénité que vous serez sans doute nombreux à envier.

L’exemple de Sandrine nous enseigne qu’il ne faut pas faire « comme les autres », ni même faire comme elle ! chacun à la liberté de créer le monde où il sera le plus heureux. Cependant, certains de ces « mondes » sont beaucoup positifs pour la planète que d’autres…


Revoir la publication de Mr Mondialisation

Lire l’article sur rts.ch

Donation