Qui ne connait pas Amazon ? Un jeune journaliste s’est introduit dans la machine invisible du net. Son constat est sans surprise : l’entreprise transforme ses salariés en “robots” hébétés, soumis à des objectifs de productivité croissants. “Work hard, have fun, make history”, peut on y croire encore ?Voir la publication de Mr Mondialisation

C’est parce qu’il voyait ses librairies préférées fermer, à Toulon, que Jean-Baptiste Malet, 26 ans, s’est intéressé au libraire en ligne américain Amazon. “Je voulais voir ce qui remplaçait ces lieux de convivialité qui me tenaient à cœur.” Journaliste à “Golias”, l’amoureux des livres a voulu interviewer les travailleurs de l’entrepôt Amazon de Montélimar. En vain. Les employés de la multinationale de l’e-commerce sont contractuellement tenus au secret le plus strict. “L’idée que des employés drômois ne puissent s’exprimer alors que le Code du Travail le leur permet m’a choqué”, raconte Jean-Baptiste.

Lire l’article de nouvelobs.com

Donation