« Next » : la Web-série au cœur d’un effondrement civilisationnel

« Next » est une nouvelle web-série documentaire traitant de notre avenir proche sur cette planète : anéantissements biologiques des écosystèmes, migrations de population pour des raisons climatiques, risques de pénuries de pétrole, autrement dit une série sur les risques d’effondrement de notre civilisation. Pas très réjouissant ? Et pourtant, sans savoir, pas de changement ! Son auteur, Clément Montfort, espère toucher un plus large public sur internet qu’à la télévision par l’intermédiaire de Tipeee et YouTube.

Formé au sein de l’association La télé libre, Clément Montfort a travaillé plusieurs années pour la télévision française et a réalisé plusieurs documentaires marquants et remarqués, notamment La guerre des graines et Soigneurs de terres. Récemment, il a décidé de changer de format en se lançant dans une web-série : NEXT.

L’effondrement : le vilain petit canard de l’écologie

Le risque d’effondrement civilisationnel ! Le sujet est encore mal connu du grand public, la littérature abonde pourtant sur cette thématique, en particulier depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Très rapidement, la philosophie s’empare du sujet notamment avec Karl Jaspers et Günter Anders. Au même moment, c’est la science qui s’intéresse aux conséquences de la civilisation industrielle sur la planète. Le printemps silencieux de Rachel Carson marque un tournant, alors que le Rapport Meadows fait date puisqu’il s’agit de la première mise en garde adressée au monde politique : une économie productiviste fondée sur une croissance infinie poussera l’humanité à sombrer à moyen terme, faute de nouvelles ressources disponibles et aux égards de la destruction de l’environnement. Plus récemment, des anthropologues ont mis en perspective les effondrements civilisationnels passés avec la situation à laquelle nous sommes confrontés aujourd’hui. C’est le cas de Jared Diamond notamment, mais aussi de Joseph Tainter.

Aujourd’hui, le savoir en la matière ne manque donc pas. Les rayons des librairies regorgent de livres qui résument et vulgarisent l’ensemble de ces connaissances acquises dans ces disciplines variées. Citons le livre de Pablo Servigne et Raphaël Stevens, Comment tout peut s’effondrer, ou encore celui d’Yves Cochet, Pétrole Apocalypse. Mais dans la sphère publique, le sujet reste largement tabou, probablement parce qu’il est difficile de se confronter à un sujet aussi difficile (forcément connoté négativement), mais aussi parce que les intérêts économiques de court-terme sont ailleurs. Cette incapacité collective à ouvrir les yeux sur l’avenir du modèle économique actuel rend l’effondrement encore plus probable, tout simplement parce que la société ne s’y prépare pas, ne s’adapte pas, du moins pas assez radicalement.

Easter Island HDR« Next » s’empare du sujet, sans tabou

« Next » n’a pas pour objectif de convaincre de l’imminence de l’effondrement. Il ne ‘agit pas plus de « faire du prosélytisme », explique Clément Montfort. La série s’intéresse à ceux qui, malgré le poids que peut faire reposer sur les épaules de quelqu’un cette thématique, ont déjà ouvert les yeux plutôt que de tourner le dos pour s’enfermer dans un quotidien confortable, mais faux. Alors qu’on parle de +2° en 2050 et de millions de migrants climatiques dans les prochaines années, « qu’est ce qui va se passer, qu’est ce qui va changer et comment s’y préparer psychologiquement et concrètement », se demande Clément Montfort, qui se dit lui même très touché sur le sujet.

Peut-être que la première richesse de cette web-série, dont les trois premiers épisodes sont disponibles sur YouTube, est de parler à ceux qui se sentent seuls vis-à vis de ce défi, en exposant les réflexions, les doutes et les interrogations de différents penseurs de l’effondrement. La perspective rend les mini-documentaires intimes et rapproche infiniment le spectateur. L’auteur confirme qu’il a « été frappé par la difficulté qu’il existe de parler de ces thématiques avec sa famille ou ses proches, car celui qui en parle est pris pour un fou ». Dans les prochains épisodes, qu’il espère pouvoir financer avec l’aide de donateurs sur Tipeee, il ira à la rencontre d’agriculteurs, de simples citoyen.ne.s ou encore de représentants politiques.

Clément Montfort espère que sa série puisse être le prétexte de rencontres conviviales entre spectateurs à Paris et ailleurs en France. En effet, le défis ne réside pas seulement dans le fait d’aborder un sujet lourd, mais aussi de se servir des nouveaux médias comme support pour s’organiser différemment en société : « réaliser une série pour internet en contact direct avec les spectateurs c’est un peu comme le « circuit court » de la télévision. Tout comme l’agriculture qui cherche a se passer des intermédiaires et de la standardisation des produits, je préfère essayer de créer ce lien direct avec le spectateur qui me fait ses retours directement, qui peut échanger en direct avec moi. Je quitte un peu la structure verticale des chaines pour aller vers un horizontalité due a internet et j’espère que ça marchera car c’est beaucoup plus gratifiant ! ». Serez-vous de l’aventure ?

L’épisode 2 : « raconter »


Propos recueillis par l’équipe de Mr Mondialisation / tipeee.com / facebook.com / youtube.com

Article gratuit, rédigé de manière 100% indépendante, sans subvention ni partenaires privés. Soutenez-nous aujourd’hui par un petit café. 😉