De grands piquets plantés dans le sol pour produire du courant ? Oui, ces choses sont bien des éoliennes d’un nouveau genre. Focus sur ces étonnants générateurs d’énergie silencieux et inoffensifs pour les oiseaux.

Le Vortex Bladeless, c’est le nom donné à ces étranges cotons-tiges qui piquent cul du ciel. Mis au point par une entreprise espagnole, le Vortex n’exploite pas l’énergie cinétique pour engendrer une rotation comme le ferait une éolienne traditionnelle, mais l’effet d’oscillation provoqué par des tourbillons d’air. À l’image d’une corde de guitare qui vibrerait avec la seule force du vent, l’énergie cinétique est transmise au pied de la structure où elle est transformée en électricité.

maxresdefault

En pratique, le système a été développé pour répondre aux diverses critiques subies par le secteur éolien conventionnel. Notamment, on reproche (à tort ou à raison) aux éoliennes de gâcher le paysage, d’être dangereuses pour les oiseaux et de générer un bruits agaçant pour les locaux. Pour faire taire les mécontents de ce développement durable, la jeune start’up espagnole a voulu mettre au point une génératrice d’énergie qui réglerait toutes ces questions. C’est choses faite avec leur Vortex qui, en plus de résoudre ces problématiques, permettrait de faire des économies non négligeables.

Ainsi, en comparaison avec une éolienne traditionnelle, le Vortex offre une réduction de 53% sur les couts de fabrication, 40% sur le cout de la production énergétique et 40% en matière d’empreinte carbone, le tout sans risque pour les oiseaux et sans nuisance sonore. Le seul point négatif, et on s’en doutait un peu, le procédé génère en moyenne 30% d’énergie en moins que ses grandes sœurs à pales. Mais son faible coût et la facilité de placement permettraient, selon les concepteurs, d’en disposer un plus grand nombre sur une plus petite surface.

Donation

L’un des concepteurs insiste sur le fait qu’il s’agit ici d’une toute nouvelle technologie et non d’une adaptation de ce qui existe déjà. En ce sens, c’est une nouvelle aventure qui s’annonce dans le domaine de l’énergie renouvelable avec des applications qu’il reste à imaginer et surtout une approche complémentaire aux solutions actuelles. À ce jour, deux prototypes de 4 et 6 mètres sont en cours d’expérimentation en situation réelle. Il faudra probablement attendre plusieurs mois pour juger de l’efficacité de leur invention…

VORTEX-OFFSHORE-2-1024x576


Sources : decisionsdurables.com / qz.com

Donation