Construire soi-même ses panneaux solaires thermiques, c’est possible !

De plus en plus de personnes cherchent à gagner en autonomie énergétique et à produire tout ou partie de leur énergie par eux-mêmes. Dans le même temps, les solutions se multiplient, parfois en « Do It Yourself » ! Découverte de l’une d’entre elles, le Sunberry, un panneau solaire thermique couplé à un ordinateur Rasberry pi, le tout à construire soi-même dans son garage.

« Pour produire du chauffage il y a un moyen très simple, l’énergie solaire qui tombe en masse sur les toits de nos maisons ». C’est ainsi qu’a commencé notre conversation avec Marc Boileau, l’inventeur du Sunberry. Si nous l’avons rencontré, c’est que cet ingénieur instrumentation a conçu un système de panneaux solaires thermiques construits à partir de plaques de polypropylène alvéolaire. Pour que chacun puisse concevoir en autonomie et à un prix réduit ses propres panneaux, il a développé des cours disponibles en ligne.

S’approprier tous les moyens permettant d’atteindre l’indépendance énergétique

Contrairement à l’énergie solaire photovoltaïque, le solaire thermique ne sert pas directement à produire de l’électricité mais à réchauffer de l’eau qui peut ensuite être utilisée comme moyen de chauffage ou pour s’alimenter en eau chaude. Cette technique n’est pas sans avantages, car elle permet pleinement d’exploiter les rayons du soleil : « quand le soleil donne 1000W de puissance, un panneau solaire thermique capte 600W d’énergie, un panneau photovoltaïque atteint difficilement 150W » explique Marc Boileau.

Préoccupé par la raréfaction des ressources et le changement climatique, l’ingénieur met en garde contre une transition énergétique qui se ferait uniquement dans l’intérêt de grands groupes privés. « Aujourd’hui, le business des énergie renouvelables tente de pousser les gens vers les solutions complexes, centralisées et chères à grand coup de marketing », regrette-il. Or, le défi que représente la décarbonisation de l’économie peut être l’occasion pour que les citoyens « s’approprient tous les moyens permettant d’atteindre l’indépendance énergétique » par eux-mêmes. Ainsi, conclut-il, « l’autonomie est la clé pour arrêter de nourrir le système qui détruit tout sur son passage ».

Une construction simple et économe

C’est dans cette voie que s’est engagé Marc Boileau en développant son propre modèle de panneau solaire, dont il a rendu la fabrication la plus simple possible pour que chacun puisse le reproduire « sans outil particulier ». « Avec une installation de 10m² de panneau coûtant moins de 400 € à fabriquer on est vingt fois fois moins cher que tout ce qu’on peut trouver dans le commerce, sans parler de la main d’œuvre pour l’installation » assure-il. Ainsi, il estime qu’en de bonnes conditions son système peut être rentabilisé en quelques mois et non pas en plusieurs dizaines d’années. Le principe de fonctionnement est celui de panneaux solaires thermiques classiques : l’eau qui circule à l’intérieur des panneaux de polypropylène alvéolaire est chauffée par le soleil. Grâce à un Rasberry pi (micro ordinateur à quelques euros), les principales données, notamment l’énergie captée, peuvent être consultées en temps réel, par l’intermédiaire de leur application Sunberry app.

Les matériaux nécessaires pour la construction des panneaux sont simples à se procurer et relativement peu nombreux. Les principaux composants d’une installation de chauffage ou de production d’eau chaude complète sont du polypropylene alvolaire, de l’isolant, des tuyaux, un Raspberry et des capteurs. La procédure à suivre pour construire un panneau ne requiert pas de compétences techniques particulières et demande environ trois heure par panneau. Chacune des étapes de réalisation sont détaillées dans les instructions, qui sont accompagnées de vidéos explicatives.

On peut éventuellement regretter que les plans ne soient pas gratuits à ce jour. Comme il nous l’exprime, c’est pratiquement seul que Marc Boileau a mis ce projet sur pied, aidé de temps à autres par des amis. De manière entièrement bénévole, il y a consacré l’essentiel de son temps ces 18 derniers mois au projet. Avec la commercialisation des tutoriels, il espère pouvoir récolter les fonds nécessaires pour pouvoir s’entourer d’une communauté plus vaste et faire grandir son équipe autour de nouvelles compétences pour améliorer encore l’efficacité de ses panneaux et de son application.


Source : sunberry.io / Propos recueillis par l’équipe de Mr Mondialisation auprès de Marc Boileau.