Vieilles capsules, épingles à cheveux, vieilles montres, clés qui ne retrouveront jamais leur porte, difficile de s’imaginer que ces choses puissent devenir de véritables trésors à l’autre bout du monde. C’est pourtant le cas dans la vallée de l’Omo où les peuples indigènes font évoluer leur culture sur base de nos déchets. Une incroyable découverte que nous révèle le photographe français Eric Lafforgue, à travers une série de clichés impressionnants.

Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la vallée de l’Omo abrite nombre de tribus indigènes. Malheureusement, ces peuplades sont confinées dans des zones de plus en plus étroites, déplacées par de grands projets agro-industriels. Début 2015, une énième tragédie frappait la vallée. Les autorité éthiopiennes délogeaient des milliers de membres de la Vallée de l’Omo pour vendre leurs terres à des entreprises agroalimentaires étrangères afin d’y cultiver de la canne à sucre et de l’huile de palme. Cet accaparement des terres, facilité par les intimidations de l’armée, s’accompagne d’un projet de barrage hydroélectrique géant contre lequel les tribus vernaculaires ne peuvent rien faire.

recycled-headwear-trash-jewelry-omo-valley-tribes-ethiopia-eric-lafforgue-32

Les tribus de la vallée de l’Omo sont également connues pour leur rapport tout particulier à l’esthétisme. Pour le plus grand bonheur des photographes du monde entier, hommes, femmes et enfants s’affairent à se vêtir de parures plus étonnantes les unes que les autres. Alors que leur mode de vie fondé sur le cycle de crue naturelle de la rivière se perd, leurs pratiques culturelles évoluent parfois de manière tout à fait étonnante, comme le démontrent les photographies incroyables de Eric Lafforgue, un photographe français passionné par l’Éthiopie.

Ses clichés nous plongent à la rencontre de trois peuplades de la vallée : la tribu Bana, Dassanech et Mursi. Sur les visages et les têtes, il va découvrir que certains de nos vieux objets peuvent trouver une nouvelle vie de manière tout à fait inattendue. Un étonnant « recyclage » réalisé sans même en avoir conscience. L’ensemble de son travail est à (re)découvrir sur son site officiel : ericlafforgue.com.

recycled-headwear-trash-jewelry-omo-valley-tribes-ethiopia-eric-lafforgue-4

recycled-headwear-trash-jewelry-omo-valley-tribes-ethiopia-eric-lafforgue-6

recycled-headwear-trash-jewelry-omo-valley-tribes-ethiopia-eric-lafforgue-33

recycled-headwear-trash-jewelry-omo-valley-tribes-ethiopia-eric-lafforgue-20

recycled-headwear-trash-jewelry-omo-valley-tribes-ethiopia-eric-lafforgue-12

recycled-headwear-trash-jewelry-omo-valley-tribes-ethiopia-eric-lafforgue-7

recycled-headwear-trash-jewelry-omo-valley-tribes-ethiopia-eric-lafforgue-11

recycled-headwear-trash-jewelry-omo-valley-tribes-ethiopia-eric-lafforgue-15

himbas 3_lafforge

Toutes images appartiennent à Eric Lafforgue


Source : demilked.com / oddpad.comericlafforgue.comFacebook / Twitter

Donation