On connaissait les jardins suspendus, urbains où encore sur les toits, mais un jardin biologique sur un bateau, destiné à promouvoir une agriculture alternative et protéger les graines naturelles, c’est une grande première qui nous vient de Belgique. Découverte ar’typique…

Le Bateau Vivre, de son nom évocateur, est un très vieux bateau de pêche qu’un groupe de bénévoles inspirés ont décidé de convertir en arche végétale au cœur de la ville de Liège, en Belgique. Tout l’été, cette invitation au voyage sur un océan d’alternatives brillera par sa poésie et sa simplicité face à l’impérieuse et clinquante Tour des Finances, tel l’assaut d’un monde en transition face au dogme de l’argent tout-puissant qui part à la dérive…

« Dès que je l’ai vu sur un quai du port de Liège, je l’ai trouvé terriblement poétique » raconte l’artiste belge Alain De Clerck. Dans le cadre du concours Liège Souffle Vert (organisé par l’ASBL Songes), il s’est associé à la créatrice et maraîchère bio Rachel Flausch ainsi qu’au groupe Tout Autre Alimentation Liège (issu du Mouvement citoyen Tout Autre Chose). Ensemble, ils vont installer ce Bateau Vivre sur une esplanade totalement réaménagée et très fréquentée en bord de Meuse. Il y sera visible du 25 juin au 15 septembre 2016 avant de « voguer » vers d’autres lieux utiles dans la région de Liège.

06_bateau_vivre

Un défi citoyen 100% made in belgium dans un esprit aussi poétique qu’engagé ! Comme tous ceux qui croient en leur projet, les membres de l’équipe ont tout mis en œuvre pour aller jusqu’au bout de leur rêve un peu fou. Le bateau, gracieusement prêté par son propriétaire, a dû être soulevé de terre et déplacé sur une barge jusqu’à l’emplacement qui l’attendait. Pour le végétaliser, il a fallut des tonnes de terre, des dizaines d’essences végétales (légumes, fruits, fleurs et autres comestibles) et une fameuse quantité de matériel de récupération (et parfois acheté faute de mieux). Mais surtout, ce projet est le fruit d’innombrables heures de bénévolat et de très nombreux soutiens locaux.

Il est à présent presque prêt pour devenir cette plateforme d’informations unique au monde sur l’alimentation saine, locale et accessible, cette arche de protection des semences, ce navire de la créativité et, fondamentalement, ce phare éclairant tout ce qui illustre la résilience face aux urgences actuelles et à venir. « Tous les dimanches, durant l’été, nous proposerons, en collaboration avec différents partenaires, des ateliers permettant aux citoyens de se réapproprier leur alimentation ainsi que des ateliers liés au bien-être et au « faire soi-même » dans le respect de la nature et de l’humain », précise Rachel Flausch.

07_bateau_vivre

03_bateau_vivre

Le Bateau Vivre est l’une des six installations végétales intégrées dans un parcours qui valorise les espaces verts existants dans la région. Les Incroyables Comestibles de Liège notamment, en collaboration avec une artiste et une association locale, ont procédé à la végétalisation d’un autre projet : une « Incroyable Passerelle » (sec) pour en faire un potager partagé. « L’objectif est de susciter une réflexion collaborative sur le lien entre l’homme et la nature », explique Louise Massart, du projet Liège Souffle Vert. Des projets interconnectés qui respirent la positivité et l’incitation à changer de perspective pour un avenir serein.

Pour toucher ses objectifs, l’équipe du Bateau Vivre a lancé une campagne de financement participatif pour pouvoir déplacer, sécuriser, végétaliser et animer le bateau. Une campagne sur le point d’être clôturée en beauté pour faire place aux nombreuses activités nécessaires à la sensibilisation du grand public. Si le projet vous séduit, devenez un contributeur-moussaillon sans tarder car la campagne de financement se termine ce vendredi !

01_bateau_vivre

04_bateau_vivre


Sources : crowdin.be / bateauvivre / liegesoufflevert.be

Donation