Dès lorsqu’ils ne sont plus performants, les animaux d’élevage ou de divertissement (sports, cirques etc.) sont directement envoyés à l’abattoir. La vie animale (et humaine?) n’est jugée qu’à l’utilité monétaire. Il existe cependant des refuges qui rachètent et accueillent ces animaux pour leur offrir une seconde vie loin du bruit de l’Homme. En Europe (Autriche, Allemagne, France, et Suisse), certains animaux ont la chance d’être recueillis par ces « fermes-refuges ».

Les personnes qui œuvrent à la création de ces lieux aiment à les appeler des sanctuaires où l’on célèbre le respect de la vie. Ces sanctuaires au nombre de 25 actuellement appartiennent à l’organisation « Gut Aiderbichl », créée par Michael Aufhauser. A travers ce reportage, 360° – GEO vous amène à la découverte de cette organisation à but non lucratif qui travaille pour le bien être des animaux, mais également des êtres humains.

Sur la photo ci-dessous le domaine Aiderbichl à Henndorf près de Salzburg qui héberge 280 chevaux et poneys (issus des courses et sports).

051485-013-A_geo-aiderbichl_01-1415198708843                                                                        Credit photo : MedienKontor/Therese Engels


 Voir la vidéo de YouTube

Donation