Pour sa seconde exposition solo à la galerie Thinkspace, basée à Los Angeles, l’artiste-peintre Kevin Peterson nous présente sa série de peintures photo-réalistes intitulée « Remnants ». Un univers post-apocalypse touchant, situé entre le stree-art et l’hyperréalisme, à découvrir sans plus tarder.

Kevin Peterson pousse ses premiers cris en 1979 à Elko, dans le Nevada. Après avoir un peu bourlingué entre différents États, il arrive au Texas à l’âge de 17 ans où il étudie l’art et la psychologie au collège Austin situé dans la petite ville de Sherman dont il ressort diplômé en 2001. Après l’obtention de ses diplômes, Kevin entame une carrière de travailleur social en tant qu’agent de probation durant trois ans. Malheureusement, des problèmes d’addiction à la drogue et l’alcool vont lui faire perdre son emploi tandis qu’il rejoint un centre de traitement contre la toxicomanie…

12_Kevin_PetersonPhotographie à la discrétion de Kevin Peterson

Mais le destin offre parfois de belles surprises. Incroyablement salvateur, son internement lui fait redécouvrir sa passion pour la création artistique qu’il décide de poursuivre une fois le programme de réhabilitation terminé. Sa vie bascule alors. Sobre depuis 2005, Kevin Peterson s’est littéralement plongé dans l’expression artistique, un moyen comme un autre de chasser ses propres démons. Et l’homme est doué. Très doué, comme en témoigne ses œuvres hyperréalistes qui ressemblent à s’y méprendre à d’étonnantes photographies.

Ses toiles hyperréalistes plongent le spectateur dans un monde urbain délaissé, où sont souvent représentés des enfants tantôt en proie à la solitude, tantôt accompagnés d’une force naturelle symbolisée par l’animal sauvage qui semble faire office de guide. Les œuvres de Peterson mettent en exergue cette solitude que tout un chacun est susceptible de ressentir naturellement face aux affres de l’existence et aux différents destins que nous pouvons emprunter.

15_Kevin_Peterson

« Mon travail parle des différents chemins que l’on prend au cours de notre vie. Il parle de notre évolution dans un monde « cassé ». Ces peintures évoquent les traumatismes, la peur, la solitude et la force nécessaire pour survivre et prospérer (…). Les questions de races et de répartition des richesses sont apparues dans mon travail récent. Ce travail porte également sur l’idée des frontières rigides et l’espoir brisé qui découle de ces restrictions, ainsi que sur des questions relatives à nos comportements et la façon dont ils sont déterminés. » exprime-t-il sur son site.

Le résultat, des œuvres d’un réalisme étonnant dont on pourrait parfois croire qu’il s’agit de photographies prises en pleine rue. Aujourd’hui, les amateurs s’arrachent ses toiles, preuve s’il en est que l’artiste possède un immense talent de reproduction et de créativité. On vous laisse juger.

09_Kevin_Peterson

11_Kevin_Peterson

13_Kevin_Peterson

18_Kevin_Peterson

14_Kevin_Peterson

01_Kevin_Peterson

03_Kevin_Peterson

05_Kevin_Peterson



La suite en Page 2

Donation