Avec la crise, chacun essaye de trouver les bonnes affaires, ces prix bas qui permettront de se faire plaisir, ou tout simplement de survivre à la hausse générale des prix. Certaines multinationales ont compris qu’elles pouvaient se faire énormément dargent avec cette crise du pouvoir dachat. Comment ? En proposant des prix défiant toute concurrence, permettant ainsi au client moyen de consommer en plus grande quantité. Quels sont les secrets de ces prix discount ?

Ce documentaire, réalisé par Frédéric Brunnquell et diffusé sur France 2 en 2012, nous éclaire sur les coulisses du low-cost sous un angle nouveau. On y voit notamment des témoignages poignants demployés révoltés par leurs conditions de travail. Intimidation, équipes réduites au strict minimum, contrôles permanents, Droits du Travail bafouésUn seul mot dordre : le profit. Le travailleur se voit réduit au stade d’outil, conditionné pour produire toujours plus, ayant lui même une date de péremption. Petit prix rime alors avec un certain modèle de société, forcément, lié au tout industriel.

Ce reportage explore un paradoxe propre à la société de consommation dissolue dans un capitalisme industriel : tous les acteurs économiques tirent les prix vers le bas, souvent au détriment de la qualité. Pour y parvenir, les acteurs de l’économie externalisent au maximum les couts sociaux et environnementaux qui disparaissent du prix final d’un produit. Ainsi, le prix final à l’achat n’est pas toujours réel. Ces couts « cachés » se voient reportés sur la société dans son ensemble, notamment sur le salaire moyen, la santé ou l’environnement. Quelle place le discount peut-il avoir dans notre économie ? Solution pour sortir de la crise ou cercle vicieux entretenant la pauvreté ? Encouragement à une société basée sur la consommation à faible qualité ? Les données sont complexes mais le consommateur moyen a toujours le choix. Des questions épineuses, traitées en détail dans ce documentaire.

https://www.youtube.com/watch?v=rcD-2-FGh6c