Les yeux des amoureux des animaux sont tournés vers les autorités allemandes. Leur gouvernement vient de déclarer qu’il souhaite faire de l’Allemagne le premier pays à mettre fin à l’abattage de masse des poussins.

Combat anecdotique pour les uns, une cause fondamentale et symbolique de l’horreur industrielle pour d’autres, le sort des poussins fait débat partout en Europe. Le sujet ne laisse visiblement pas indifférent le ministre de l’agriculture allemand qui compte mettre fin à la pratique le plus rapidement possible.

Dans une vidéo publiée par L214, nous vous avions fait (re)découvrir l’effroyable sort réservé aux poussins mâles. On pouvait y voir des centaines de milliers de poussins exterminés en raison de leur sexe. En effet, seuls les nouveaux-nés femelles (futures poules) sont conservés pour la production d’œufs. Les poussins mâles sont le plus souvent déchiquetés vivants à l’aide de broyeuses ou étouffés à la main dans des sacs poubelles, faute de débouchés rentables.

chicks

Face à une véritable prise de conscience collective des horreurs de l’industrie du vivant, les états ne pourront rester sourds et aveugles bien longtemps à la pratique. En Allemagne, ce « massacre » légalisé concerne 45 millions de poussins mâles chaque année, et visiblement, le gouvernement actuel semble prendre le sujet à cœur.

En pratique, des fonds ont été octroyés aux chercheurs afin de créer un procédé capable de déterminer le futur sexe dans l’œuf même, avant que l’animal ne puisse se développer. La technique serait pratiquement au point. Ainsi, « l’œuf mâle » serait dispatché à un secteur utilitaire plutôt que destiné à la destruction. L’intérêt économique de ce plan gouvernemental apparait donc tout aussi clair.

Cette direction prise par le ministre de l’agriculture allemand, Christian Schmidt, est due aux pressions des associations et crieurs d’alertes. L’homme politique estime que le procédé de prédétermination du sexe des œufs sera utilisé couramment dès 2016. Il a déclaré au journal Germany’s Bild que la pratique infâme de destruction des poussins devrait être abolie vers 2017 en Allemagne sans augmenter le prix des œufs de manière visible.

Si la nouvelle apparait éminemment positive pour les poussins mâles, ne perdons pas de vue qu’autant de millions de poussins, femelles cette fois, finiront confinés dans des cages étroites sans voir la lueur du jour durant leur unique année de vie. Après quoi, les poules seront abattues pour créer nuggets et autre chicken-wings.


Sources : news.yahoo.com / vegactu.com

Donation