« Tout le monde doit voir ce que j’ai filmé »

L’association de défense des droits des animaux, L214, révèle une vidéo pour le moins interpelante. Un homme employé dans un couvoir en Bretagne y exprime son ras le bol, son désarroi et son humanité, en filmant son quotidien au travail.

Sur les images, des centaines de milliers de poussins, des êtres vivants, sont consciemment exterminés car jugés indésirables pour la production industrielle. Des poussins mâles ne répondant au besoin en poules pondeuses, ou des poussins malformés, meurent sans la moindre compassion, déchiquetés dans des broyeuses ou étouffés à la main dans des sacs poubelles.

Lanceurs d’alertes, journalistes d’investigations et associations se battent pour montrer au monde des faits que les médias main-stream évitent d’afficher. Si certains s’occupent du sort de l’Homme, d’autres se penchent sur celui des animaux. Parmi-eux, L214, une association qui œuvre pour faire ouvrir les yeux du grand public sur les abominations perpétrées par l’Homme envers le règne animal. Qu’est-ce qui relie ces combats ? Un même critique de l’industrialisation froide et de l’assujettissement du vivant à une simple valeur marchande.

vigil_chick

Parmi ces animaux que les Hommes mutilent, torturent et massacrent à la chaîne, une partie d’entre eux ne seront même pas mangé. Ils meurent « pour rien » parce qu’ils ne naissent pas avec le bon sexe, ou ne sont pas de la bonne taille. Ils gênent le bon fonctionnement de la méga-machine.

Y-a-t-il des mots assez forts pour décrire ce que l’on voit dans cette vidéo ? Sommet de l’horreur ? Où normalité du monde moderne ? Quelle alternative adopter ? Pourrait-on faire interdire la pratique ?


Source : http://www.l214.com/