Il explique comment construire son éolienne et outils d’autonomie

    Vous souhaitez fabriquer vous-même votre four ou votre éolienne ? Bricoler pour améliorer votre autonomie ? Produire de l’électricité vous-même ? Réutiliser des matériaux qui trainent au fond de votre cave ? Barnabé Chaillot va vous y aider !

    Bricolo, créatif, touche à tout, Barnabé Chaillot créé des appareils, des outils et des objets à partir de matériaux qui ne servent plus. Mieux encore, c’est aussi un bon professeur : il publie ses « expériences » dans des vidéos riches d’explications, claires et accessibles aux débutants, avec une touche d’auto-dérision appréciable.

    Dans ses petits reportages auto-produits avec les moyens du bord, il détaille ses projets, ses raisonnements, ses tests mais aussi ses erreurs en toute humilité. Il tente de résoudre face caméra des problèmes techniques 1 par 1 avec détermination. Il aboutit parfois à des résultats efficaces, écologiques et économiques. Vous êtes adeptes du « Do It Yourself » ? Alors ses vidéos sont faites pour vous.

    Les vidéos de Mister Barnabé nous détaillent comment faire une éolienne avec des aimants, du fil de cuivre, du PVC, et des roues de vélo ; comment fabriquer un poêle-dragon à l’aide de bouteille de gaz, d’extincteurs, d’isolants et de feuilles mortes ; ou bien encore comment transformer de la chaleur en électricité à l’aide d’huile de friture, de ventilateurs et de l’effet Peltiers.

    Mais attention, il ne vend pas du rêve. Barnabé Chaillot admet ses erreurs et apprend d’elles. On découvre avec lui que la science expérimentale n’a rien de miraculeuse et que produire de l’énergie avec les forces naturelles n’est pas une mince affaire. Il faut être persévérant et respectueux des lois de la physique.

    Comme on peut le constater dans ses vidéos, M. Chaillot est un homme déterminé, humble et fier de ce qu’il façonne.
    « Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme » disait Lavoisier. Voilà un principe qui prend tout son sens avec ce bricoleur du net. En effet, ses projets s’inscrivent dans un cercle vertueux du recyclage, avec des matériaux provenant souvent de chez soi, de déchetteries, d’amis,…

    Les travaux du bricoleur s’inscrivent enfin dans une recherche d’autonomie, de simplicité volontaire et de résistance face au système de la consommation systématique. Une belle initiative qui pourrait éventuellement aider certains d’entre nous à diminuer notre dépendance au tout industriel.

    MAJ – 8 oct. 2015 – Une des dernières vidéos en date de Barnabé nous invite à bricoler un « sécheur » à pommes. L’entrée dans l’automne marque en effet le début de la récolte de ces fruits. Une opportunité pour le bricoleur de proposer une nouvelle idée afin d’éviter tout gaspillage. Si vous avez la chance d’en avoir dans votre jardin, tout en bénéficiant d’un temps sec, voici un projet simple et sympathique pour les conserver plus longtemps.


    Source : youtube.com