MMIAOU : un quizz intelligent pour adopter un média indépendant

Le nom du site peut prêter à sourire, et pourtant, il n’a absolument rien à voir avec les félins qui envahissent régulièrement la toile. Monté par une jeune équipe motivée, MMIAOU a pour vocation la démocratisation et la diffusion de médias indépendants de qualité présents sur la toile. Faisant de l’indépendance et de l’objectivité du journalisme des fers de lance, le site a mis au point un quizz afin de permettre aux internautes de rencontrer le média qui répondra à leurs attentes.

Un Quizz en ligne accessible à tous

Jusqu’à présent, le terme « Miaou » n’exprimait certainement pour la majorité d’entre nous que la retranscription du son émis par nos amis les chats. Depuis quelques temps pourtant, on trouve des « MIAOUs » ailleurs que dans les lolcats. En effet, pour l’équipe d’amis bénévoles qui a lancé l’initiative «MMIaou » en mai 2016, un « MIAOU » n’est désormais autre chose qu’un « Média Indépendant, Alternatif ou Utopique » : M-I-A-U. Attachés aux concepts de pluralité et d’indépendance des médias, ils ont mis en ligne un quizz qui permet aux internautes de découvrir parmi une liste de quelques 42 médias exclusivement indépendants lequel correspondra le mieux à leurs centres d’intérêts, leurs attentes, et même leur budget.

Donner un coup de pouce à la presse indépendante

Le projet, dont on ne peut que vanter l’utilité dans le climat médiatique actuel, est né de la volonté de l’équipe de redorer un peu le blason des médias tout en mettant en avant ceux chez qui l’intégrité journalistique est susceptible d’être la mieux conservée. À l’heure où les grands industriels occupent une place privilégiée aux conseils d’administration (Arnault, Bolloré, Bouygues, Pigasse et Dassault en tête) des principales chaînes de télévision et journaux, s’interroger sur les ressorts de l’information est devenu primordial. Grâce aux MIAOUs, c’est une information vierge de toute influence de l’argent ou conflits d’intérêts qui peut être diffusée.

Cependant, la presse indépendante connaît des difficultés qui ne sont pas étrangères à ce parti pris. Il est difficile pour un petit média indépendant de grossir ou de se financer seul, car il ne bénéficie pas de l’appui d’investisseurs puissants, souvent extérieurs au monde de la presse. En ce sens, MMIAOU a aussi pour but de faire grossir l’audience de ces médias, parfois écrasés par l’omniprésence des mastodontes de l’information. « Pour l’instant, notre sélection est focalisée sur les MIAOU qui paraissent les plus solides en termes de régularité de diffusion et d’audience. Malgré cela, 4 titres qui étaient recensés au lancement ont déjà disparu (Terra Eco, Bakchich, Hexagones, Altermonde). Cela constitue une triste confirmation des difficultés de la presse en général et particulièrement de ceux qui font le pari de l’indépendance financière et du vrai journalisme », nous écrit l’équipe.

Au travers d’un quizz et d’un ton qui se veut léger, l’équipe de MMIAOU a également souhaité s’adresser à une audience qui n’a pas forcément connaissance des médias libres et des enjeux qui y sont rattachés. Partant du constat qu’il existe en France une véritable curiosité pour l’information et les faits divers, elle a également souhaité montrer qu’il était possible d’encourager des médias « sérieux » et indépendants, et que ceux-ci existent bel et bien ! Facilitant le travail à ceux qui auraient « la flemme », MMIAOU ne laisse plus aucune excuse pour ne plus participer au développement de la scène médiatique indépendante et alternative. En 2016, le quizz a réuni plus de 6700 participants qui ont ainsi pu « adopter » le MIAOU qui leur convient. En attendant la mise à jour à venir de la liste, on ne peut qu’espérer que ce coup de pouce bénévole et désintéressé se ressentira dans une hausse des lecteurs et donateurs des différents médias. Encore faudra-t-il sensibiliser les lecteurs à la nécessité d’une presse rétribuée à sa juste valeur : pas évident, à l’époque de la pléthore internétique.


Sources : Mmiaou.fr