Ils vont prendre une année pour explorer les éco-lieux de France où de nouveaux modèles de vie se créent selon les principes de la permaculture. Alexis Marcotte et Kevin Simon se lancent dans le “Permacooltour”, un voyage initiatique à vélo filmé par Kevin et qui devrait aboutir à une série documentaire en plusieurs épisodes. Le duo ambitionne de réaliser ce projet destiné à la fois à exposer les modèles de société favorisant l’autonomie et la résilience qui existent déjà en France, mais aussi se former pour devenir eux-mêmes initiateurs d’un éco-lieu à leur retour et inspirer les autres à faire de même. Rencontre.

“On s’est filmé tout à l’heure et là on va regarder les rush. On essaie d’expliquer aux gens ce qu’on a dans la tête.” C’est la veille du lancement de leur campagne de crowdfunding que nous appelons Kevin Simon et Alexis Marcotte. Ils aspirent à rassembler des contributions sur Internet pour réaliser leur Permacooltour, un documentaire sur le chemin vers l’autonomie et la résilience, consacré aux expériences de permaculture en France. Ils partiront à vélo au printemps prochain pour une durée d’un an environ, caméra à la main.

https://youtu.be/XCA3EOmWIuA

Kevin, 25 ans, a déjà co-réalisé Que notre joie demeure, un documentaire sur la permaculture en Asie du sud-est qui l’a profondément transformé. Pendant quatre mois de tournage, nombreuses ont été les alternatives découvertes sur la route, notamment autour de la paysannerie et la sauvegarde des semences, l’éducation et l’habitat. De retour de ce périple de trois ans et au moment où ce long métrage s’apprête à être diffusé, Kevin souhaite poursuivre dans le registre du cinéma itinérant en exposant les initiatives en France. “Prendre le temps d’observer, de comprendre et de discuter avec ceux qui actent dans mon propre pays cette fois, surtout que les initiatives sont très nombreuses et que les choses bougent depuis un moment déjà en France” nous dit-il. 

Ce désir va parfaitement s’emboîter avec celui de son ami Alexis Marcotte, qui a quitté son travail au sein d’une association d’éducation à l’environnement à Cognac cet été pour suivre ce rêve qui l’anime depuis quelques temps, celui de faire le tour des éco-lieux en France. “Quand j’ai pris conscience de l’effondrement, j’ai pris du recul et je me suis dit que c’était le moment de m’initier à des formes de vies alternatives”. Il est récemment parti en repérage durant trois mois et a cartographié une série d’initiatives de transition. “Tout s’est enchaîné assez vite. Kevin est venu me rejoindre sur un des lieux où je suis resté le plus longtemps cet été et c’est là qu’on a eu l’idée de réaliser ce documentaire”. 

Alexis Marcotte

Concrètement, le Permacooltour sera divisé en épisodes présentant chacun en 11 minutes le portrait d’initiateurs d’éco-lieux. Il s’appuiera sur les principes de la permaculture tels que définis par David Holmgren à travers sa fleur à sept pétales représentant chacune un de ses domaines :

La permaculture n’est pas uniquement une forme alternative d’agriculture, elle est le socle de création d’une société basée sur la résilience, l’autonomie, la solidarité que ce soit dans le champ de l’éducation, de la finance, de la gouvernance ou de la santé. On parle de “culture de la permanence”, dans un souci de durabilité. Elle est une démarche s’inspirant de la nature pour créer des lieux de vie écologiquement soutenables, socialement équitables et économiquement viables, pour reprendre la définition de l’association Brin de paille.

À ce titre, les éco villages Tera et Pourgues, situés dans le sud de la France, sont des projets territoriaux bien avancés où tout un écosystème coopératif est en train de se créer, et qui pourraient être le modèle économique et écologique de demain. Le Permacooltour devrait nous faire découvrir ces lieux et bien d’autres. Voici les projets qu’ils ont recensés jusqu’à présent, bien que leur itinéraire risque d’évoluer en chemin selon l’intérêt de ces initiatives parsemées sur tout l’Hexagone : 

Le périple à deux roues devrait démarrer d’Angoulême au printemps de cette année dès l’arrivée des premiers rayons. “Mais ça pourrait durer un an alors on échappera pas à l’hiver à la montagne” ! Ce tour se fera donc avec très peu de moyens : “On a pas besoin de grand chose, on ira de lieux en lieux en faisant du wwoofing, logés et nourris, on sera tous à vélo, avec un van aménagé pour le matériel technique. On va planter le bivouac de temps en temps, on veut vivre une aventure ! On aura un blog et une page Facebook sur lesquels on parlera de notre expérience » précisent nos acolytes.

Un premier épisode pilote sur l’habitat tourné avec Pascal Depienne vous en donne un aperçu : 

Nous ne pouvons nous empêcher de leur demander ce que leur documentaire apportera de plus que Demain, le film de Cyril Dion et Mélanie Laurent considéré par certains comme une référence en matière d’exemples de projets de transition. “Demain a une vision plus globale de ce à quoi pourrait ressembler notre société dans son ensemble. Il a bien sûr généré beaucoup de changements de comportements. Le Permacooltour lui est un voyage initiatique pour que nous, les réalisateurs du film, changions nos vies, qu’on devienne également des initiateurs d’éco-lieux et qu’on puisse inspirer les autres à le faire aussi.” 

Pour les soutenir, rendez-vous sur la page du financement participatif.

                                                                                                                                 Pan

                                                                                                                                 

Donation