Le Comedy Wildlife Photography Awards est un nouveau concours photographique, tout ce qu’il y a de plus sérieux, qui récompense les clichés animaliers les plus amusants. Se dessine ainsi une autre manière de voir la nature et les animaux dans des moments les plus attendrissants ou les plus ridicules. Une invitation à réfléchir à notre relation aux animaux.

Le tout jeune et très sérieux concours Comedy Wildlife Photography Awards tente de nous faire rire mais aussi de nous attendrir en découvrant des photographies du monde animale peu communes. En effet, le concours international de photographie a la particularité de récompenser des clichés dans lesquelles on découvre des animaux adoptant des gestes et des comportements comiques et hilarants, suggérant indirectement des comportements humains.

Cette compétition, qui sort de l’ordinaire, propose aux participants de faire des captures photographiques des animaux dans des moments étonnants, tout en obligeant à faire preuve d’une grande rigueur technique. Le résultat est garanti; difficile de ne pas sourire lorsqu’on découvre les premières images ainsi que les mimiques et les frasques des animaux dans leur milieu naturel sans qu’eux-même ne le sachent. On remarquera surtout que certaines de leurs expressions nous sont familières et que nous pouvons comprendre leur signification. En effet, les clichés sont volontairement sélectionné avec une approche anthropomorphiste assumée, de quoi inviter à réfléchir à propos de la proximité entre les êtres humains et les autres espèces animales dont nombres sont aujourd’hui en danger.

comedy_photo_julie_huntJulie Hunt / Comedy Wildlife Photography Awards

La première édition, qui s’est tenue en 2015, n’était pas en reste. Un phoque qui se tord de rire – ou de bonheur – sur une baie, une famille de hiboux qui regarde avec soupçon le photographe pendant qu’il utilise son appareil. Et une panthère qui s’emmêle les pattes et tombe en pleine course. En 2016, les photographes ont réussi à présenter des clichés tout aussi captivants. Cette année, on découvre un hippopotame pourchassé par des oiseaux, un gorille qui se cure le nez l’air de rien ou encore un renard semblant s’être craché tête la première telle une fusée dans la neige.

Paul Joynson-Hicks, le créateur de l’évènement, explique les raisons qui l’ont poussé à mettre en place ce concours : « Je participe souvent à des concours de photographies de la vie sauvage, même j’aime surtout voir des photographies amusantes. C’est étrange, mais il est bien plus compliqué que ce que vous ne pouvez penser de réussir de tels clichés ». Le fondateur est d’ailleurs très engagé pour la cause animale. Il travaille main dans la main avec la Born Free Foundation. Cette fondation britannique agit de manière internationale et intervient auprès d’animaux en situation de détresse pour les sauver. Elle milite pour libérer les animaux enfermés dans des cages et vivant dans des conditions de grande maltraitance. Elle essaye de les réintroduire dans un milieu sauvage, dans des espaces dédiés tels des sanctuaires ou des réserves naturelles.

La seconde édition de ce concours ouvert à des photographes du monde entier s’est terminée le mois dernier.  Toutes les photographies sont à découvrir sur le site du concours.

comedyphoto_julian_radJulian Rad / Comedy Wildlife Photography Awards

comedy_photo_graham_mcgeorgeGraham McGeorge / Comedy Wildlife Photography Awards

comedy-wildlife-photography-awards-shortlist-2016-27-57fb40cca28b7__880Angela Bohlke / Comedy Wildlife Photography Awards

funny-animal-pictures-comedy-wildlife-photography-awards-paul-joynson-hicks-8Tony Dilger / Comedy Wildlife Photography Awards

funny-animal-pictures-comedy-wildlife-photography-awards-paul-joynson-hicks-3William Richardson / Comedy Wildlife Photography Awards

comedy_photo_oliver_dreikeOliver Dreike / Comedy Wildlife Photography Awards


Sources : bordepanda.com / mymodernmet.com / theguardian.com

Donation