« Au coeur de la permaculture » : un livre pour une agriculture d’avenir

Mallcamera / Flickr

Qu’est ce que la permaculture ? Pour répondre à cette vague question, Xavier Mathias nous livre son expérience personnelle en tant que paysan dans le livre Au cœur de la permaculture. Cet ouvrage peut être lu comme un témoignage de vie, mais aussi comme une réflexion sur les dérives du modèle agricole contemporain. Xavier Mathias y décortique les paradoxes et les hérésies modernes à la lumière de son vécu, tout en proposant une alternative, la permaculture, qui n’est pas seulement une technique agricole, mais une manière de repenser de manière structurelle nos interactions avec la nature.

Avant de se ‘convertir’ à la permaculture, Xavier Mathias a lui même été maraîcher indépendant en bio. Cependant, après près de 10 ans d’exercice, il réalise que malgré tous ses efforts il n’arrive pas à être cohérent : « à chaque fois que j’allumais mon tracteur, je consommais plus d’énergie que j’en produisais ». Revenant sur ce passé, il n’hésite pas à admettre « qu’il s’est trompé en croyant qu’il y avait deux agricultures, la bio et la conventionnelle ». En réalisant qu’il fallait plutôt distinguer l’agriculture commerciale de l’agriculture nourricière, le paysan a entièrement changé de perspective.

Crédit photo : Mr Mondialisation

« On fait n’importe quoi, on marche sur la tête »

Des godets en plastique aux arbres taillés pour laisser passer les tracteurs, Xavier Mathias n’hésite pas dans son livre à s’attaquer aux paradoxes de notre modèle de production alimentaire industriel. L’agriculture occidentale est polluante et énergivore. Happée par une logique industrielle, elle ne nourrit pas la population de manière saine et ne permet pas aux paysans de survivre. Le moment de changer ? Certainement, estime Xavier Mathias, qui déplore que le modèle industriel entraîne « le monde entier dans sa folie », notamment en raison de notre addiction aux énergies fossiles limitées. Pourtant, martèle-t-il, le rôle du paysan n’est pas de consommer de l’énergie, mais d’en produire.

Xavier Mathias garde cependant les pieds sur terre. La permaculture, « ce n’est pas une formule magique », ni pour produire abondamment, ni révolutionner notre société. On contraire, elle demande beaucoup de « réflexion, de savoirs, de bienveillance et d’une pensée logique ». Mais peut-être est-ce là tout son intérêt, puisqu’elle oblige à penser l’humain dans son environnement, ce qui rend la permaculture « passionnante ».

Entre ses réflexions théoriques, Xavier Mathias livre également des outils concrets pour alimenter son propos, ainsi que des exemples de projets permacoles réussis. Depuis le zonage jusqu’aux déchets, il fait dialoguer les principes de la permaculture avec les enjeux environnementaux, pour montrer que cette forme d’agriculture peut répondre à de nombreux problèmes qui se posent à notre société. Sera-t-il écouté ?

La permaculture, une réflexion sociétale

Aujourd’hui, le défi n’est pas seulement de faire évoluer la pensée qui anime l’agriculture, mais aussi de revaloriser la paysannerie, qui, selon Xavier Mathias a été taylorisée lorsque les agriculteurs ont été contraints de se limiter à la réalisation d’une seule tâche, celle de produire des aliments et de les vendre. Or, estime l’auteur, le rôle du paysan est bien plus vaste, surtout à l’heure où l’on interroge le modèle agricole productiviste : il s’agit de transmettre des savoirs et des savoirs-faire, comme lui essaye de le faire en s’engagent auprès du projet Fermes d’avenir.

« Quelles agricultures pour demain », interroge justement l’auteur dans son livre, tout en laissant la question ouverte. « Elles seront multiples », nous répond-il lorsque nous lui en faisons la demande, adaptées aux lieux et aux cultures, défaites du prisme occidental et du modèle productiviste. Cependant, elles auront toutes comme point commun d’être indépendantes des énergies fossiles, tout en étant plus respectueuses des êtres humains et de la nature.

Le livre a été édité par les éditions Larousse. Il est disponible en librairie au prix de 17,95 euros depuis le 26 août.

La cabane du jardinier II


Source : Propos recueillis par l’équipe de Mr Mondialisation

Article gratuit, rédigé de manière 100% indépendante, sans subvention ni partenaires privés. Soutenez-nous aujourd’hui par un petit café.