Mateo et Erica Hogan proposent de faire vivre une expérience exceptionnelle aux « éco-touristes » de passage au Costa Rica. En recherche d’authenticité et de cohérence dans ce domaine, ils ont créé des chambres suspendues dans les arbres, fonctionnant de manière écologique, en symbiose avec la nature environnante.

Grignotage massif de la forêt Amazonienne, pollution des villes qui se répercute sur la nature environnante, espèces sauvages en voie d’extinction de plus en plus importantes, l’Homme s’autorise de plus en plus d’excès envers la nature pour alimenter son confort. Ceci passe notamment par la construction de complexes touristiques bétonnés qui servent à accueillir des millions de consommateurs partout sur la planète. C’est par opposition à ces grands projets immobiliers qui nourrissent le tourisme de masse que se créent, dans les marges, des petits projets d’éco-tourisme où le confort ne domine pas l’écologie.

Au Costa Rica, une idée simple et inspirante veut démontrer que l’Homme et la nature peuvent coexister, y compris quand il est question de voyage. Le projet Finca Ballavista (littéralement « La demeure à la belle vue ») a cette particularité d’avoir élu domicile… dans les arbres ! Ce camp suspendu perdu au cœur de la forêt est situé au Sud-Ouest du Costa Rica, entre l’océan Pacifique et le Parc National de Piedras Blancas. Ici, plusieurs cabanes se dressent sur la cime des arbres, pouvant accueillir les amoureux de la nature qui souhaitent être plongés dans cette forêt luxuriante. Entourés de nombreux animaux, de fermiers et de familles indigènes, l’endroit offre la possibilité aux touristes soucieux de limiter leur impact de se détendre sans dégrader le lieux visité.

FBV-zipline-by-Allison-Shelley

« Ce n’est pas ici que vous trouverez des panneaux routiers flashy pour vous mener à Finca Bellavista… Finca Bellavista n’est pas un spa à service complet, un hôtel de luxe, ou une visite de la canopée. » est-il précisé sur le site de l’hôtel. Ils n’ont pas peur de le dire, les propriétaires n’attendent pas des touristes exigeants aux attentes excessives, mais ceux qui souhaitent vivre une expérience dans la plus grande simplicité. Ce morceau de paradis, c’est Mateo et Erica Hogan qui l’ont acheté petit bout par petit bout, selon leurs moyens, afin de réaliser leur projet. Depuis 2006, le couple ne cesse d’améliorer ses structures, en les faisant monter de plus en plus haut dans les arbres. L’hôtel dispose ainsi de cabanes individuelles pour les voyageurs, mais également d’une cuisine, d’un salon, d’un spa élémentaire et d’un jardin.

Leur objectif ? « Proposer aux amoureux de la nature de résider dans la cime des arbres, au sein d’une forêt tropicale unique, tout en favorisant la conservation des espèces et de l’environnement naturel. » Mateo et Erica ont ainsi axé leur projet sur un impact environnemental quasi-nul. Dans une optique d’habitations durables et éco-responsables, les cabanes sont optimisées pour accueillir l’air frais naturellement, et profiter au maximum de la lumière naturelle.

James-Lozeau-3

Concernant l’électricité, chacune d’entre elles est équipée d’un « bio-digesteur » capable de transformer simplement l’eau et les déchets organiques en électricité. Ainsi, l’impact des installations sur l’environnement est amoindri, permettant de préserver les espèces environnantes. Quant aux arbres, ils ne sont ni étouffés, ni abîmés par la structure. Cerise sur le gâteau, afin de faciliter les déplacements entre les espaces privés et les espaces communs, le couple a mis en place un système de passerelles aériennes et de… tyroliennes !

Comptez environ 100 dollars (77) pour une nuit. Un prix relativement accessible (comparé aux autres structures) pour participer à un éco-tourisme responsable dans un endroit zen et préservé où l’Homme n’est qu’un humble invité de la faune et la flore locale. Cette idée originale, pleine de bon sens, démontre qu’il est possible de faire autrement, même en matière de tourisme.

4

FBV_Community_Center_Berglund

FBV_El_Castillo_Berglund

Fila_Tortuga_jut

fila-tortuga-entrance

Finca-Bellavista-4

image

James-Lozeau-5

James-Lozeau-11

James-Lozeau-12

James-Lozeau-13

rancho_activity

Silke-Gondolf

BELLAVISTA_021.JPG


Leur site : http://www.fincabellavista.com/

Donation