Ces jeunes français créent un système pour redistribuer des millions aux causes utiles

    Clément Le Bras et Marc Haussaire sont deux ingénieurs français à l’origine d’une idée qui pourrait bien faire bouger les lignes en faveur d’associations ou d’acteurs de changement. Leur principe est audacieux : détourner les revenus très importants des moteurs de recherche pour financer des projets sociaux et environnementaux. Ce projet, c’est Lilo.

    Les gens ne le savent peut-être pas, mais ils font gagner aux moteurs de recherche 30€ en moyenne chaque année. Multiplié par le nombre d’internautes dans le monde, cela représente des sommes considérables qui se chiffrent en milliards d’euros. Et s’il existait un moyen pour l’internaute de récupérer une partie de cet argent pour le redistribuer à des causes qui lui tiennent à cœur ? Et si ce argent, trop souvent capitalisé par de grands groupes, pouvait servir à financer des projets à impact social ou environnemental positif ?

    C’est ce rêve qui a conduit ces deux jeunes ingénieurs français à imaginer Lilo, un nouveau moteur de recherche engagé dont le but est de financer des projets sociaux et environnementaux tout en ayant l’efficacité des plus grands.

    equipe lilo copy

    Un principe simple et efficace : une recherche = une goutte d’eau

    Comme la plupart des moteurs de recherche, Lilo génère de l’argent grâce aux liens sponsorisés présents en haut de la liste des résultats. À chaque recherche générée, l’internaute va gagner une goutte d’eau symbolique. Cette goutte d’eau représente l’argent généré par la recherche. Puis, l’internaute va pouvoir choisir à quel projet il souhaite donner ses gouttes d’eau. Enfin, Lilo transforme toutes ces gouttes d’eau en fonds reversés aux projets concernés. Cerise sur le gâteau, Lilo finance un bilan carbone neutre pour ses recherches, ce qui signifie que l’internaute limite son impact écologique en utilisant Lilo, tout en soutenant des projets sans débourser un euro ni changer ses habitudes.

    Une technologie de méta-moteur pour assurer la pertinence des résultats

    La première question qui vient à l’esprit est de savoir si ce moteur de recherche est aussi pertinent que les autres. Si non, quel intérêt ? C’est là toute l’ambition du projet Lilo : utiliser la même technologie que les grands moteurs de recherche afin de garantir la pertinence des résultats qui permettent d’assurer la viabilité du projet. Ceci grâce à une technologie de méta-moteur qui agrège les données brutes et les met en forme. Les moteurs de recherche acceptent de travailler avec Lilo dans la mesure où ce dernier paye ce service.

    Pour nous en assurer, on a fait le test en tapant quelques mots clés sur Lilo puis sur Google. Bilan, les résultats sont pratiquement similaires ! Par ailleurs, pas besoin de se rendre sur le site de Lilo pour une recherche, celui-ci s’installe en deux clics dans votre barre de recherche. Cerise sur le gâteau, Lilo déclare ne pas enregistrer les informations des utilisateurs et n’affiche aucune publicité invasive.

    Donner du pouvoir d’action à ceux qui changent les choses

    Lilo est en réalité plus qu’un moteur de recherche à proprement parlé, mais plutôt un mouvement. Le moteur, c’est un peu le prétexte, le moyen d’offrir du pouvoir à des acteurs de changement. Il s’agit de donner à chaque utilisateur un pouvoir d’agir supplémentaire, simplement en réalisant ses activités habituelles chaque jour. Derrière le pari audacieux de cette jeune équipe se cache la volonté de fédérer une communauté autour de projets utiles et porteurs de sens. Une vision résolument optimiste, à l’image de son leitmotif : « Si un seul homme rêve seul, ce n’est qu’un rêve, si plusieurs hommes rêvent ensemble, c’est le début d’une nouvelle réalité » F. Hundertwasser.

    lilo description

    La vraie difficulté pour ce moteur de recherche : s’imposer face aux géants

    Les débuts sont encourageants : en quelques mois à peine, Lilo a su convaincre 10 000 utilisateurs et a déjà reversé 7 000 euros à divers projets sociaux et environnementaux. Mais la vraie difficulté de ce jeune entrepreneurs français réside dans la volonté de se faire connaître à grande échelle. En effet, face aux géants comme Google, Yahoo ou Bing, Lilo reste une goutte d’eau dans un grand océan. Cependant, gardons à l’esprit que sur internet, tout évolue et change très rapidement. Cette démarche est donc loin d’être vaine lorsqu’on imagine qu’avec 1 million d’utilisateurs, Lilo pourrait reverser 2 millions d’euros par an à des projets que chacun choisirait de porter.

    Quoiqu’il en soit, Clément et Marc ne manquent pas d’idées pour faire connaitre Lilo. Clément est même allé jusqu’à présenter le projet dans le métro de manière un peu osée et le résultat fut très positif : « Les gens du métro sont très difficiles à convaincre car ils ne sont pas là pour vous écouter. Si en moins de 2 minutes, vous arrivez à les convaincre, c’est que votre idée n’est pas si mauvaise », précise-t-il. Une initiative qui a porté ses fruits puisqu’il a réussi à convaincre plus de 75% des gens présents d’aller essayer Lilo ! Face à la pertinence du projet, Mr Mondialisation (ainsi que d’autres acteurs du web comme le mouvement Colibri) a décidé d’apporter son soutien à Lilo en leur permettant d’utiliser librement l’ensemble de nos informations dans leur flux d’actualité. En d’autres termes, tout en utilisant Lilo, est possible de suivre nos informations et débats sans en manquer une goutte tout en soutenant notre travail goutte à goutte si vous le voulez !

    Bonne nouvelle, leur projet est déjà financé, lancé et fonctionnel à ce jour. L’ajout de Lilo à la barre de recherche se fait en un clic à partir de ce lien. Une fois vos gouttes récoltées, par exemple chaque fin de mois, vous pouvez les distribuer aux associations et médias sur cette page. Décidément, il se passe quelque chose de nouveau sur internet, et il ne tient qu’à vous d’en faire partie !


    Source : www.uselilo.org