Inverser le Crowdfunding pour concrétiser les bonnes idées ?

    Vous avez la tête pleine de bonnes idées pour changer le monde mais vous n’avez ni le temps ni les moyens de les concrétiser ? Proposez à d’autres de le faire pour vous ! C’est en résumé ce que propose OSlantis, un nouveau site tout à fait original qui propose d’inverser le principe de Crowdfunding.

    Résoudre des problèmes de manière collaborative et accélérer le développement de technologies soutenables, modulaires, réparables, inclusives et/ou plus abordables, et bien évidemment accessibles à tous, en voilà une excellente idée ! Un financement participatif de type KissKissBankBank ou Ulule peut déjà le faire. Mais comment faire quand on a de grandes idées mais qu’on est seul ou que le temps nous manque ? Grâce à une nouvelle forme originale de financement participatif, les bonnes idées des uns pourront être concrétisées par d’autres !

    L’initiateur du site, Jaime Arredondo, frustré par les nombreux non-sens de notre société (l’obsolescence programmée, la pollution, la déforestation…), a été inspiré par une histoire liée à Napoléon 1er. Ce dernier avait organisé un concours pour récompenser le meilleur procédé de conservation des aliments afin de pouvoir conserver la nourriture destinée aux armées. Le concours fut remporté par Nicolas Appert et le procédé pris le nom d’Appertisation. Appert choisira de faire profiter l’humanité de sa découverte (les conserves, rien que ça !) plutôt que de s’enrichir personnellement…

    Partager les inventions qui améliorent la vie de tous c’est le cœur du projet d’OSlantis. Le concept fonctionne un peu comme une plateforme de financement participatif inversé. Au lieu de mettre un projet personnel en pré­vente à la communauté, quiconque peut soumettre un défi (un problème communautaire) ou une idée de projet et demander l’aide de la communauté pour financer sa solution, mais surtout pour participer à sa concrétisation. Si la campagne est financée avec succès, les participants entrent en collaboration pour résoudre le problème énoncé. Quand les critères de réussite du défi ont été remplis, la solution est partagée en Open Source et le financement est réparti entre les contributeurs et les organisateurs. Résultat : une solution a émergé de l’intelligence collective, elle est accessible à tous, adaptable localement et globalement. Tout le monde y gagne !

    Le premier projet concrétisé sur OSlantis

    Selon son créateur, le but est à la fois d’accélérer le changement positif sans brevet mais aussi d’offrir un nouveau « business model » aux initiatives ouvertes. Un système qui permette à tous de lancer des challenges en invitant des anonymes engagés à les résoudre. Face à la difficulté du citoyen ordinaire à faire changer la société vers plus d’ouverture et de transparence, ce type de concours Open Source semble puissamment rassembleur. Concrètement, vous avez l’idée de créer la première voiture française 100% solaire imprimée en 3D, mais vous n’avez pas l’équipe et les moyens ? Vous la soumettez à la communauté qui résoudra votre problématique, ou pas !

    Le site vient d’être lancé et attend ses premiers défis.  Si vous êtes une entreprise, un groupe de personnes ou tout simplement un citoyen avec une belle idée, un problème à résoudre ou un concept technologique auquel vous croyez et qui pourrait être développé en Open Source, soumettez votre projet à OSlantis sans plus attendre. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.oslantis.com.

    Vector crowdfunding concept in flat style - new business model - funding project by raising monetary contributions from crowd of people


    Sources : oslantis.com / savoirs.essonne.fr