Que deviennent les animaux des cirques une fois devenus trop vieux, trop invalides ou bien trop malades ? Où vont également ces derniers quand un parc animalier ferme ses portes ? Certains sont replacés, alors que d’autres sont laissés à l’abandon. Ancienne soigneuse animalière dans un parc, Hildegard Pirke a décidé de dédier sa vie à la réhabilitation d’anciens lions de cirques ou de zoos, en leur rendant leur liberté. Bienvenue à Lionsrock, le refuge du « Roi de la jungle » …

Lionsrock est un refuge en Afrique du Sud qui a été créé en 2008 grâce aux finances de l’association Four Paws (Quatre Pattes), une organisation internationale pour la protection des animaux. Lionsrock accueille environ 130 lions, léopards, guépards et tigres, et a la capacité d’accueillir encore beaucoup de fauves.

« Le Retour des Lions » nous amène sur les pas d’une troupe de félins laissés pour compte et placés dans des espaces de vie minuscules, après que l’industrie du divertissement les aies laissé tomber. En effet, après des années de représentations et à un âge avancé, les lions des cirques sont souvent « réformés », c’est à dire qu’ils sont exclus des chapiteaux, et laissés-pour-compte en raison de leur vieillissement ou de leur invalidité. Lionsrock joue donc un rôle primordial pour la « retraite » de ces animaux qui ont souvent eu une vie pénible engendrée par la captivité, et parfois par la maltraitance. Notamment géré par la soigneuse autrichienne Hildegard Pirke, le refuge bénéficie d’un vaste espace à la nature foisonnante où les félins peuvent évoluer en semi-liberté. En plein cœur de la nature sauvage sud-africaine ces derniers bénéficient d’une véritable réserve dotée d’une richesse d’environnement naturelle, dont la capacité globale est actuellement de plus de 1200 hectares.

Le documentaire se concentre sur la destinée d’une fratrie de lions qui appartenait jadis à un cirque. Après avoir été réformés, frères et sœurs ont été isolés dans des enclos délabrés, aux sols de béton, et aux tailles très réduites. « Le Retour des lions » propose de suivre le voyage de cette fratrie de félins depuis leur enclos dégradé et inadapté des Pays-Bas, jusqu’à leur remise en semi-liberté dans les vastes pleines sauvages sud-africaines.

Des lois qui changent …

Le bien être des animaux est de plus en plus pris en compte par les textes réglementaires, et le sujet semble gagner de l’importance au sein de la population. Les animaux sauvages dans les cirques sont désormais totalement ou partiellement interdits dans de nombreux pays d’Europe et du monde, et la situation évolue sans cesse. Le refuge de Lionsrock semble donc répondre à des besoins susceptibles de devenir de plus en plus importants. L’opinion collective sur le bien être animal est en évolution et corrélation avec les récents travaux d’éthologie.

LImage / Photographie libre de droit : pixabay.com


Découvrez le dossier complet de franceculture.fr sur les cirques


Sources : arte.tv / lionsrock.org – Image et photographie à la une libre de droit : pixabay.com

Compléments d’informations : four-paws.org

 

Donation