Voici venu le premier tour de France de l’agroécologie !

La première édition du festival Fermes d’Avenir Tour s’est lancée il y a quelques jours seulement. Pendant trois mois, ce festival sur roues va se déplacer dans 30 lieux différents pour permettre aux visiteurs de découvrir des initiatives d’agroécologie partout en France. Happenings, scènes et sounds systems, visites, débats et formations, le pari de l’association Fermes d’Avenir est de participer à créer du lien, des moments de rencontre et de partage pour renseigner le plus grand nombre sur les initiatives de transition qui existent. Car, pour les organisateurs du festival, « on ne change pas un système agroalimentaire comme le nôtre en restant chez soi ou dans sa ferme » .

 

Une mission d’intérêt commun

Nous avons 20 ans pour changer le monde. Voilà le leitmotiv des membres de l’association Fermes d’Avenir, créée en 2013 pour promouvoir une autre agriculture, qui fait du sens et qui va dans le bon sens ! Depuis 2013, l’association œuvre pour prouver qu’un nouveau modèle de développement agricole est possible sur les territoires, en créant de nouvelles fermes, en proposant des sessions de formation pour tous les acteurs de la transition, et en offrant ses conseils. Et cette année, l’association agrandit son champ d’action avec l’organisation du Ferme d’Avenir Tour, le premier tour de France dédié à l’agroécologie.

L’objectif du festival est ainsi de montrer que le monde rural de demain est déjà là, grâce à des initiatives locales qui tendent à détrôner le modèle dominant de l’agriculture chimique. Pour l’équipe, « l’agroécologie apparaît comme la solution la plus solide pour assurer une alimentation de qualité, des conditions de travail et de vie acceptables pour les agriculteurs et un avenir respectueux des écosystèmes. Pour protéger le système actuel, certains contestent la capacité de cette nouvelle forme d’agriculture à nourrir une population toujours plus nombreuse. Pour nourrir le débat et répondre à ce discours défensif, le « FAT / Fermes d’Avenir Tour » propose une occasion unique de découvrir des exploitations innovantes au coeur des territoires, de rencontrer des paysans engagés dans l’agroécologie et de mesurer in situ l’efficacité de ce nouveau projet de société » .

En vélo, en train, en voiture, tous les curieux peuvent suivre l’itinéraire du FAT. Et s’il nous sera forcément un peu difficile de suivre la caravane pendant trois mois et de découvrir ce que nous réserve chacune des 30 escales, rien ne nous empêche d’aller découvrir des initiatives proches de chez nous en se renseignant sur les dates du tour. Pas moins de 15 000 personnes sont attendues sur le festival, son éco-village itinérant pouvant accueillir jusqu’à 500 personnes à chaque escale.

Un programme chargé

À chaque étape, le festival proposera trois visites, trois évènements et trois happenings. Il sera question de découvrir à chaque fois des fermes en cours d’installation ou espace-test, des fermes installées et des acteurs de l’alimentation locale. L’occasion de rencontrer ces nouveaux paysans qui œuvrent pour l’agriculture de demain, et de comprendre comment fonctionnent les fermes agroécologiques rentables. Mais les différentes étapes proposeront aussi des conférences-débats, des projections de documentaires pour permettre la prise de conscience de l’urgence de repenser le système de production agricole. Des cycles de formations seront également proposés aux visiteurs, afin de se former aux métiers de la terre et d’en comprendre les réalités. Et bien sûr, comme tout festival qui se respecte, le Ferme d’Avenir Tour organise également des soirées festives, les « Agricul’Teufs » où les visiteurs pourront bénéficier de concerts, spectacles, spectacles d’improvisation, arts de rue et pièces de théâtre.

Un festival résolument engagé localement et eco-responsable et dont l’empreinte environnementale se veut la plus réduite possible. Un espace de restauration bio et local sera installé à chaque étape afin de faire découvrir les produits du terroir et tout sera fait pour éviter le gaspillage (création de produits transformés à partir des invendus de supermarchés locaux). Il sera aussi question d’aider les porteurs de projets à chaque étape avec des chantiers participatifs dans les fermes ou dans des espace-test.

Image : Clément Osé

Dans cet éco-village où tout est réglé avec le FATcoin, la monnaie locale, tout a été pensé pour que les visiteurs en profitent le plus possible. Plusieurs espaces seront aménagés dans chaque étape sous des chapiteaux (espaces musiques, savoir-faire, bar, restauration). A cela s’ajoute un restaurant bio et local, un boulanger itinérante, une scène intérieure et une scène extérieure. Chaque étape sera initiée par la visite des fermes pilotes ou novatrices et par des conférences en soirée. Le deuxième jour permettra à chacun de pouvoir se s’initier à la permaculture et de profiter de la fameuse Agricul’Teuf. Et, finalement, le troisième jour sera dédié à la formation pratique de la permaculture et aux projections de documentaires sur les thématiques de l’agro-écologie et du monde de demain !

Partie de Metz, la caravane est passée par Schopperten et Obernai et est actuellement à Ungersheim. Prochaines étapes ? Toutes les dates sont à consulter sur le site du Tour.


Fermes d’Avenir / FAT