Mariella et sa lutte inspirante pour la vie et la mobilité

Atteinte de polyarthrite, Mariella, une Belge de 36 ans, a décidé de réaliser son rêve : passer son permis de conduire et acquérir une voiture qu’elle puisse conduire en toute autonomie. Aujourd’hui, elle souhaite finaliser le financement de son projet par l’intermédiaire d’une campagne de financement participatif. Rencontre inspirante.

Mariella a été touchée par la polyarthrite à l’âge de deux ans. Cette maladie dégénérative, qui atteint les articulations et les déforme, a fortement réduit sa mobilité. La progression de la maladie a heureusement été stoppée et, après plusieurs opérations, Mariella a pu à nouveau se mouvoir, bien que ses déplacements restent limités.

Malgré ce destin délicat, la femme de 36 ans, qui vit à Philippeville en Belgique, a développé une véritable joie de vivre contagieuse qu’elle souhaite partager autour d’elle, à l’image d’une courte vidéo qu’elle a diffusé sur les réseaux sociaux et sur laquelle on peut la voir danser. Pendant que nous discutons, son sourire ne quitte d’ailleurs jamais son visage.

Aussi, lorsque nous demandons à Mariella de se présenter, c’est de manière résolument positive qu’elle évoque « tout ce qu’elle a pu réaliser » dans une « vie qui ne cesse de [lui] faire des cadeaux ». Ainsi, nous explique-t-elle, elle a pu développer ses compétences et ses passions comme elle l’entendait, dont les sciences sociales et la peinture. « J’ai pu étudier la philosophie, la communication non violente », ajoute-t-elle. Selon Mariella, il était important « de ne pas rester bloquée à son handicap ».

En plus d’avoir développé des compétences personnelles qui lui permettent de s’épanouir comme n’importe qui, elle a rencontré « un compagnon merveilleux », avec qui elle une a pu avoir une fille qu’elle a « porté elle même, dans son ventre » précise-t-elle. Désormais, elle souhaite développer la liberté de penser et de partager qu’elle a acquis grâce à sa famille et par l’intermédiaire de ses œuvres en gagnant en mobilité.

« Énormément de choses très positives se sont passées dans ma vie »

La voiture ? « Cela va être une révolution dans ma vie »

Mariella cherche toujours plus à gagner en mobilité et en indépendance. C’est dans cette optique qu’elle a récemment passé le permis de conduire dans une voiture adaptée. Et son nouveau rêve pourrait bientôt se réaliser : acquérir un modèle de véhicule similaire pour pouvoir se déplacer seule, sans contrainte et sans aide extérieure. L’essentiel des frais importants à prévoir est porté par l’Agence pour une vie de qualité belge (AVIQ) et par Mariella et son compagnon. Aujourd’hui, il leur manque cependant 10000 euros pour pouvoir financer totalement ce projet.

Pour Mariella, acquérir une voiture après avoir obtenu le permis de conduire serait comme « un miracle, une renaissance, une mobilité inespérée » explique-t-elle. Non seulement cela lui permettrait de gagner en indépendance vis à vis de sa famille et de ses amis qui l’aident à ce jour dans ses déplacements quotidiens, mais en plus ce serait l’occasion pour elle de développer ses propres projets, comme la peinture ou d’organiser des ateliers pendant lesquels elle partagerait ses connaissances philosophiques et sociologiques. Plus des trois-quart de la somme est d’ores et déjà réunie et Mariella espère que les nombreuses contreparties qu’elle propose, notamment ses tableaux, puissent convaincre encore quelques-uns à la soutenir.


Nos travaux sont gratuits et indépendants grâce à vous. Soutenez-nous aujourd’hui en nous offrant un café. 😉 ☕ Source : okpal.com