La nouveau moteur de recherche solidaire Lilo lancé une opération spéciale pour Noël. Objectif : demander aux sans-abris de Paris ce qu’ils désirent comme cadeau et leur offrir grâce aux revenus générés par les recherches des utilisateurs.

Lilo est un moteur de recherche alternatif lancé il y a quelques mois par deux jeunes ingénieurs français. Leur système permet d’exploiter les revenus des annonceurs pour les redistribuer à des causes utiles. En d’autres termes, l’argent généré par chaque recherche est exploité et réorienté là où les utilisateurs le désirent. Ainsi, diverses associations, projets de terrain et médias indépendants (comme Mr Mondialisation) peuvent être financés en partie par de simples clics. L’utilisateur décide lui même du projet à soutenir. Véritable succès, en quelques mois, Lilo a déjà reversé 30 000 euros à une vingtaine de projets. Mais les porteurs du projets ne s’arrêtent pas là.

« Pour Noël, on voulait faire quelque-chose de vraiment spécial »

À l’occasion des fêtes de fin d’année, Clément Le Bras, l’un des fondateurs de Lilo, propose une opération spéciale Noël en faveur des sans-abris. L’équipe est partie à la rencontre de SDF pour leur demander ce qu’ils voudraient vraiment pour Noël. Pendant trois semaines, 100% des revenus générés par Lilo vont être bloqués pour exhausser les divers souhaits des sans-abris dont ils croiseront la route. Deux cadeaux furent déjà distribués afin d’illustrer l’opération et encourager les internautes à participer.

Pour apporter votre pierre à l’édifice, Lilo propose à chaque utilisateur de poster un commentaire positif ou un mot doux qui sera transmis aux sans-abris concernés. En plus d’un cadeau, chaque personne recevra ainsi 30 mots positifs, soit un par jour après les fêtes. Par ailleurs, Lilo invite ceux qui veulent soutenir l’opération à utiliser leur moteur de recherche pour gonfler le budget de l’action et augmenter le nombre de cadeaux offerts.

Naturellement, ce type d’opération demeure une forme de charité privée qui ne devrait pas nous faire oublier que les institutions collectives doivent, en principe, jouer leur rôle dans la lutte contre la pauvreté et la redistribution juste des richesses. À ce titre, le principe de revenu universel garanti pour tous semble entrer dans les mœurs en Europe. La Finlande testera le concept, dont les modalités pratiques restent à discuter, courant 2016. Chaque citoyen devrait ainsi recevoir près de 800 euros par mois, indépendamment de son statut.

Participer à l’opération


Source : mrmondialisation.org / youtube.com / lilo.org

Donation