Un supermarché « 3.0 » orienté circuit-court et agriculture raisonnée

Depuis 3 générations, les grandes surfaces ont habitué les consommateurs à tout trouver en un même endroit, contribuant à ruiner la diversité des petits commerces : épicerie fine, boucherie, charcuterie, poissonnerie, marché, etc. Attaché au monde paysan et promoteur des circuits courts, Marc Dorel a conçu un site, MarchandsDes4Saisons.fr, qui permet à la fois de se fournir une grande variété de produits, tout en s’épargnant le déplacement dans plusieurs commerces. Composer son panier depuis chez soi en choisissant des produits locaux labellisés issus d’une agriculture bio ou raisonnée, en garantissant un reversement de plus de 80% au producteur : voilà l’initiative ingénieuse et exemplaire que développe ce site. Son fondateur, dont la démarche est militante, présentera même une proposition de loi au président Hollande lors du  Salon de l’Agriculture 2016.

L’actuelle « crise agricole » française signale, en creux, les limites d’un système productiviste à bout de souffle, hélas moins décidé à questionner les règles capitalistes et libérales de l’économie agroalimentaire (grande distribution, import-export, subventions étatiques, quantité plutôt que qualité, etc.) qu’à la réformer avec l’assistance des institutions. À l’inverse de ce modèle, fleurissent de nombreuses initiatives de la société civile qui, plus ou moins proches du système Amap (Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne) entreprennent de relocaliser l’économie et rapprocher producteurs et consommateurs de produits locaux et bio, en supprimant les surcoûts dus aux intermédiaires.

Petit-fils d’agriculteur, Marc Dorel a ainsi fondé MarchandsDes4Saisons.fr dans le but déclaré de défendre lui aussi la culture paysanne. Le principe a des points communs avec celui des Amap : en rapprochant le consommateur du producteur, les intermédiaires sont supprimés et 82% du prix de vente revient alors à ce dernier (et 10% au marchand, contre une marge variant de 30 à 50% dans la grande distribution, d’après L’Express-L’Expansion.fr). Le système fonctionne sur base d’un point de retrait unique où enlever les produits frais, recueillis le matin même chez le producteur. Ayant le souci de la qualité, d’une agriculture raisonnée ou bio, Marchands des 4 Saisons travaille avec des produits titulaires de labels de qualité afin de garantir le « 100% responsable » qu’il revendique : Label Rouge, Agriculture Biologique, Appellation d’origine contrôlée, labels de terroir divers, commerce équitable, etc…

marchand_4_saison2Capture d’écran du site marchandsdes4saisons.fr

Près de 500 producteurs en France

L’initiative compte, apprend-on sur le site, déjà 446 producteurs affiliés et 131 points de retrait. À noter : à la différence du système Amap, c’est le consommateur qui, sur le site Marchandsdes4Saisons.fr, choisit le contenu de son panier en naviguant. L’extrême simplicité du site rend aisée la constitution de son panier. On cherche d’abord les producteurs de son département, puis, dans la page de celui-ci, sont précisés successivement les possibles points de retrait des produits, ainsi que les autres produits qu’il commercialise, assortis du délai de livraison et du tarif. Et la variété des produits est assez grande : fruits, légumes, herbes, produits laitiers, poissons, boulangerie, cosmétique, épicerie fine, etc.

L’initiative a du mérite face au modèle hégémonique de la grande distribution. Celle-ci a su construire sa domination sur la capacité à fournir dans un même endroit une immense gamme de produits précédemment séparés chez des spécialistes divers : fromagerie, charcuterie, boucherie, poissonnerie, fruits et légumes, épicerie fine, etc. Beaucoup de consommateurs trouvent certainement leur compte dans ces grandes surfaces par le gain de temps qu’ils représentent en dépit de leur logistique industrielle nocive à l’environnement, les gaspillages inévitables et la précarité du travail jusqu’au mal-être de certains employés. Favorisant le circuit court tout en épargnant au consommateur de chercher ses denrées d’une boutique spécialisée à une autre, Marchandsdes4Saisons.fr s’avère un modèle exemplaire d’alternative, parmi d’autres, à celui de la grande distribution et à la malbouffe.

marchand_4_saisonCapture d’écran du site marchandsdes4saisons.fr

Pour l’heure, le territoire français n’est pas intégralement desservi, loin s’en faut ; mais déjà 21 départements sont concernés et l’on ne peut que souhaiter que l’initiative croisse. L’intérêt de cette démarche, comme bien d’autres qui lui sont parentes d’esprit, c’est de commencer à construire de solides alternatives économiques qui puissent replacer l’agriculture et l’économie locales et équitables au cœur des préoccupations, en offrant la possibilité de choix immédiats en faveur d’un monde plus serein. Alors que les citoyens sont de plus en plus conscients des enjeux environnementaux et que, cependant, l’engagement citoyen se traduit de moins en moins à travers l’engagement dans un syndicat ou un parti, la croissance de telles initiatives apparait encourageante.

De l’engagement à la proposition de loi

À ce sujet, M. Dorel résume son beau projet dont il souhaite présenter les lignes à François Hollande en personne : il s’agit de « contribuer à l’émergence d’un monde plus durable et responsable. Tout commence par la modification de nos assiettes qui sont le fondement de la construction de notre société. Nous avons aujourd’hui perdu le sens de ce que nous mangeons et cela a un impact néfaste sur l’intégralité de la société, santé, comportement, économie etc. Les valeurs du monde paysan sont une base solide et stable. Avec authenticité et intégrité comme socle, on peut retrouver ces notions perdues de confiance, de proximité et de goût dans nos assiettes. Il en est fini des tromperies alimentaires et des problèmes de traçabilité, de qualité et de fraicheur. Aujourd’hui les initiatives foisonnent, c’est un bon signe pour l’avenir, mais le salut viendra d’une fédération de ces projets. C’est l’union de toutes ces forces que veut représenter Marchands des 4 saisons.fr comme ambition collaborative afin de proposer une alternative collective. »

Le 27 février, MarchandsDes4Saisons.fr et les Artisans du frais présenteront des propositions conçues en commun à François Hollande, à l’occasion du Salon de l’Agriculture. L’objectif : proposer un dispositif légal favorisant les circuits courts, qui comprendrait notamment un volet scolaire d’éveil gastronomique, la création d’un organisme de certification des circuits courts, des encouragements à la reconversion des producteurs vers la vente en circuits courts, etc. Pour lire le détail plus complet de l’initiative et pour y apporter votre soutien, vous pouvez vous rendre sur cette page. Avis aux Parisiens : à l’occasion du Salon de l’Agriculture, MarchandsDes4Saisons.fr sera représenté au stand B31 du pavillon 4. N’hésitez pas à aller à leur rencontre.

Marchands-des-4-saisons-Face-1


Sources : MarchandsDes4Saisons.fr, Parlement-et-Citoyens.frLePoint.fr, Reseau-Amap.org, lExpansion.lExpress.fr.