Shawn James, un chanteur de folk américain, a eu une idée étonnante lors d’une tournée dans le Colorado. Il a en effet joué et chanté sous la neige, avec un membre de son groupe, dans un parc naturel protégé où vivent des loups ! Une prestation aussi originale que dépaysante à découvrir.

Début d’année 2013, en tournée dans le Colorado, Shawn James et son équipe se sont rendus dans une réserve de loups, et ont décidé d’y tourner un clip. Séduit par la beauté des paysages et l’atmosphère du lieu, le chanteur accompagné de sa guitare et d’un musicien de son groupe (The Shapeshifters), va interpréter la chanson « American Hearts » (reprise de A.A Bondy) en pleine forêt et sous les flocons. Voix chaleureuse et guitare sèche viendront se mêler aux hurlements de Canis Lupus, dans la blancheur de l’hiver. Une expérience que le chanteur qualifia d’incroyable : « When the wolves all join in, I get goosebumps » (Lorsque les loups se sont joints à nous, j’ai eu la chair de poule). Et les loups ne semblaient pas farouches du tout, des images étonnantes.

Shawn James et son groupe ont appelé leurs fans à soutenir ce parc naturel qui protège les loups. Ils ont également mis le lien du site internet du sanctuaire dans la description de la vidéo : WOLF SANCTUARY. Le sanctuaire s’occupe notamment des loups malades ou blessés et participe à leur préservation.

La vidéo

Le Loup, un prédateur mal aimé

Donation

À l’heure actuelle, les loups se trouvent dans une situation très délicate dans certains pays. À l’instar du gouvernement français qui a voté une augmentation des tirs de prélèvement cet été, par le biais de nouveaux arrêtés préfectoraux, la Norvège vient de permettre une chasse massive de ce prédateur, et ce jusqu’à fin mars 2016. Massive semble être le mot adéquate en raison du chiffre annoncé, car il est question de 11 000 chasseurs pouvant abattre 16 loups.

Il ne resterait plus que 30 loups en Norvège et le gouvernement du pays a annoncé l’autorisation d’en abattre 16, donc plus de la moitié d’une population déjà très affaiblie. Cette année, 11 571 norvégiens ont été enregistrés pour une licence de chasse. À noter que l’ours est également chassé sur les territoires norvégiens.

Canis Lupus, un prédateur protégé et essentiel aux écosystèmes

Les loups sont pourtant protégés en Europe par la Convention de Berne et l’espèce est considérée comme vulnérable par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Cependant, des dérogations spéciales permettent d’effectuer des tirs de défense, d’effarouchement et de prélèvement. En cause, l’attaque des loups sur le bétail ovin qui nuirait aux éleveurs. S’il est vrai que les loups causent un certain nombre de dégâts chez les éleveurs, notamment ceux aux petites surfaces, les associations de préservation de l’environnement évoquent d’autres problèmes. Elles parlent de mauvaises protections des troupeaux, et du fait que c’est principalement la concurrence internationale qui nuit aux revenus des éleveurs, tout en précisant que ces derniers sont subventionnés mais également indemnisés en cas d’attaques sur les troupeaux. Le but de ces associations n’est pas de minimiser les pertes financières des éleveurs, qui sont réelles, mais d’observer le problème dans sa globalité en prenant en compte tous les paradigmes différents qui lui incombent.

À cet effet, des membres d’associations écologistes se sont rendues sur le terrain pour observer les protections des troupeaux dans certaines régions françaises. On y voit de très petites barrières que même l’Homme peut franchir. Par ailleurs les pays frontaliers de la France comme l’Espagne ou encore l’Italie auraient quant à eux moins de pertes (bien qu’existantes) et pourtant une densité de loups bien plus importante. L’animal y est strictement protégé, il n’existe aucune dérogation pour le chasser.

Vidéo

Tous les épisodes sur la chaîne de l’ASPAS (Association pour la Protection des Animaux Sauvages)

Comme tous les grands carnivores, les loups ont aussi un rôle écologique majeur. Ils régulent en effet leur environnement, et permettent une bonne gestion des écosystèmes. Des écosystèmes grandement fragilisés à cause des activités de l’Homme et qui souffrent de la perte de maillons essentiels comme les loups. Quand les loups disparaissent, de nombreuses espèces animales et végétales disparaissent également avec eux et ces grands canidés façonnent aussi les paysages.

Comment les loups changent les rivières

Les nouveaux arrêtés préfectoraux adoptés en France cet été permettent désormais le prélèvement (la chasse) de 36 loups. À ce jour 28 loups ont déjà été tués pour la période 2015-2016, mais les associations Ferus et Cap Loup estime que le chiffre réel s’élève déjà en réalité à 36 individus, car les causes de la mort de 8 loups de plus n’ont pas encore été précisées. Le plafond maximum de prélèvement étant donc déjà atteint (voir source). Il y a quelque mois l’ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage) a pourtant annoncé que la population du canidé était en baisse.

Liste de loups tués selon l’Association Ferus : LIEN

SJ 2Shawn James avec un loup dans le parc naturel WOLF SANCTUARY

CONSULTER : Abattre les loups ? Le gouvernement demande votre avis (et n’en tient pas compte)

______________________________________________________________

Sources : clip vidéo / scienceetavenir.fr / ferus.fr : 1 – 2

 

 

Donation