Films, séries, documentaires… il faut dire que le média audiovisuel reste un formidable moyen de faire passer des idées, et de pouvoir défendre des valeurs tout en divertissant. Et, dans cette offre audiovisuelle, il est de plus en plus fréquent de voir des œuvres engagées. Cette profusion de films ou documentaires qui défendent des causes, nous la devons au développement des plateformes de vidéo à la demande telles que Netflix qui, loin des contraintes du monde télévisuel ou des salles obscures, permettent une plus grande diversité. La rédaction de Mr Mondialisation a donc sélectionné 10 films à ne surtout pas manquer sur Netflix. 

What The Health

What The Health, c’est le documentaire choc de Kip Andersen et Keegan Kuhn, célèbre duo de documentaristes américains, qui s’attaque de plein front aux problèmes de société. Ici, ils prennent d’assaut le business de la santé aux États-Unis afin de révéler aux yeux de tous le scandale qu’il représente en démontrant les liens infernaux qui existent entre organisations de santé, industrie pharmaceutique et industrie alimentaire. Ce film d’1h30 explore donc toutes les conditions d’un enrichissement sans nom avec des milliards de dollars en jeu, sur la santé des citoyens. Un film nécessaire pour que chacun, à la lumière de ses enseignements, puisse faire ses choix en conscience.

Pour la petite histoire, l’acteur Joaquin Phoenix qui a produit le film dit avoir lui même été témoin de l’influence sinistre des industries pharmaceutiques et agroalimentaires, et a souhaité produire ce film pour porter ce scandale aux yeux du plus grand nombre « afin de créer un changement ».

Bande Annonce

Cowspiracy : The sustainability secret

Voilà une autre œuvre du duo de réalisateurs Kip Andersen et Keegan Kuhn, et il s’agit en fait de leur premier coup de maître, qui avait fait sensation en 2014. Dans Cowspiracy, ils dénoncent les excès de l’agriculture animale et leurs conséquences sur l’environnement. Un film qui avait été produit grâce au financement participatif et qui a eu un succès incroyable sur le net. C’est Leonardo Dicaprio qui avait alors voulu donner encore plus de poids au film, en produisant cette deuxième version destinée à être diffusée sur Netflix.

À sa sortie, nous avions écrit un article sur ce reportage exceptionnel et sur le paradoxe que dénonce le film : Pourquoi ce phénomène n’est pas plus combattu par les défenseurs de la nature, alors qu’il est la principale cause de pollution, avant l’avion ou même l’industrie pétrolière ? Un électrochoc qui nous fait comprendre qu’une des solutions à la crise écologique est là, à portée de main, pour peu que nous voulions bien cesser de faire vivre l’industrie de l’élevage intensif.

Minimalism : A documentary about important things

Comme son nom l’indique, Minimalism est un documentaire qui donne la parole à des personnes qui ont fait le choix « radical » de refuser le matérialisme. Un film essentiel où les réalisateurs viennent questionner notre rapport à la consommation et à la possession de biens matériels, en soulevant l’idée que l’essentiel se trouve ailleurs. Et si le film est une façon de remettre en question la direction que notre société a prise, il est aussi l’occasion pour tous de comprendre ce qui sous-tend cette tendance aux achats compulsifs.

S’il est de plus en plus communément admis que l’accumulation de biens matériels ne rend pas vraiment heureux, il n’empêche que le « toujours plus » reste une obsession propre à notre civilisation. Un film qui propose l’adoption d’un mode de vie plus sobre afin de retrouver du sens à nos vies, notre « vrai nous » souvent écrasé par le poids du paraitre et de la possession.

Okja 

Il y a quelque semaines, bouleversée, la rédaction de Mr Mondialisation avait écrit un article de présentation du film Okja. Ce long métrage, qui a récemment fait polémique au festival de Cannes, est un subtil mélange entre militantisme et épopée fantastique. Un film de fiction qui dénonce avec brio toutes les aberrations et les dérives de l’industrie agro-alimentaire et prend clairement le parti d’explorer un thème très largement oublié du monde du cinéma: celui de l’antispecisme et de la condition animale dans l’industrie.

Voilà le message principal de ce film engagé : la souffrance animale n’est pas un concept vague, et mérite au contraire que nous la combattions au même titre que la souffrance humaine. Okja est un film intelligent (peut-être trop candide pour certains) qui offre au spectateur la possibilité de se divertir, de s’évader, et même de rire, tout en faisant face à une dure réalité. Un film émouvant qui amène forcément à réfléchir sur les conséquences de notre consommation d’une part, mais aussi sur notre conception de la cause animale.

Akira

Nous voilà plongés dans un néo-Tokyo, en 2019, après qu’une troisième guerre mondiale soit venue à bout de la capitale japonaise. Une ambiance chaotique dans une ville corrompue qui met en scène l’histoire de deux adolescents marginaux, dont l’un qui va se retrouver aux mains des militaires, et l’autre qui tentera de le retrouver. 

Akira est donc l’adaptation du manga du même nom, faite par son auteur Katsuhiro Ōtomo. Un monde post-apocalyptique recréé par un aspect visuel impressionnant. S’il accuse un âge important, 27 ans, Akira demeure un réel modèle, monument de l’animation qui avait participé à l’avènement de la japanime en France.

Cosmos: Une odyssée à travers l’univers

Pour les personnes en quête de dépaysement, Cosmos est la série qu’il vous faut. Véritable odyssée pilotée par l’astrophysicien Neil de Grasse Tyson, cette série c’est l’histoire de la connaissance et de l’humanité. Une aventure à travers l’univers qui nous permet de découvrir de nouveaux mondes qui gravitent autour du soleil et retracer l’origines de ces lieux lointains qui font tant rêver.

Au programme ? Explication de la nature des trous noirs, genèse de la Terre, les étoiles, les planètes, ou encore les espèces disparues. Mieux, le reportage est très souvent critique ! Il montre comment l’idéologie peut parfois orienter ou faire reculer la science au profit d’une entreprise ou d’une croyance. Une occasion de laisser la connaissance nous emmener vers ses mystères, la compréhension de notre monde et de son future.

Bill Nye sauve le monde

Un programme un peu différent des autres productions originales de Netflix puisqu’il s’agit là d’une émission enregistrée devant un public. Ni une fiction, ni un documentaire, il s’agit là d’une émission où Bill Nye, vulgarisateur scientifique, aborde des sujets très diverses, allant de véritables sujets scientifiques, aux mythes, en passant par la présentation de sujets plus controversés dans le monde de la science (les médecines alternatives par exemple).

Ce programme disponible sur la plate-forme depuis avril dernier est composé de plusieurs épisodes où Bill Nye traite d’un sujet particulier à chaque fois, avec l’aide de plusieurs correspondants. Un programme qui saura ravir les insatiables curieux, toujours en quête de découverte pour enrichir leur culture générale !

Black Mirror

Black Mirror est une série un peu particulière par sa forme (les épisodes sont autonomes et ne se suivent pas) mais surtout par sa thématique. Une série qui vient questionner notre rapport à l’éthique, et surtout nous montrer avec force et subtilité les dérives de notre monde, poussées à leur extrême. Il faut dire qu’elle vient nous mettre face à nos propres comportements et réactions dans une société de plus en plus hyperconnectée.

Le principe, montrer les conséquences désastreuses de notre évolution grâce à un petit décalage temporel. Toutes les questions controversées y passent : Médias, réseaux sociaux, surveillance, big-data… Il est évident que le but de la série est de lancer un avertissement moral sur les dangers qui nous guettent si nous ne revoyons pas très rapidement notre copie.

Black Panthers : vanguards of a revolution

Montrer l’origine d’un changement de perception, voici le but de ce film documentaire aussi puissant que passionnant. Un film qui retrace l’histoire des Blacks Panthers, nouvelle culture révolutionnaire qui n’a cessé, depuis sa création, d’être un modèle partout dans le monde.

Black Panthers, Vanguard of a revolution montre avec force comment un mouvement contestataire a réussit à modifier la conscience politique et s’imposer comme véritable culture alternative, même après son annihilation par le gouvernement américain. Force et courage d’un mouvement, quête de justice, lutte intestines, et erreurs humaines, tout y est très justement compilé.

Banking on Bitcoin

C’est un nouveau documentaire, tout juste sorti sur Netflix il y a quelques semaines. Banking on Bitcoin présente un phénomène encore assez méconnu du grand public, et qui, pourtant, pourrait représenter une véritable alternative à la monnaie et aux dérives des banques : le Bitcoin et les cryptomonnaies.

L’histoire d’une invention insaisissable, révélatrice d’une lutte acharnée entre utopistes et capitalisme généralisé. Le film nous donne accès au point de vue des défendeurs de cette alternative au système monétaire. Et, si l’on en croit le film, une bonne alternative puisque, précisément, elle se trouve en dehors du système. Une bonne façon de se familiariser avec un une idée qui fait encore débat, mais qui se propage petit à petit.


Article gratuit, rédigé de manière 100% indépendante, sans subvention ni partenaires privés. Soutenez-nous aujourd’hui par un petit café

Donation