Des logements sphériques en bambou suspendus à des arbres au milieu de la forêt Laotienne, voici le surprenant projet d’écotourisme développé par la « Cole Company » qui pourrait voir le jour sur le site de « Nam Et-Phou Louey Biodiversity Conservation Area », au nord du Laos. Une manière de originale de voyager « vert », de manière plus sensible aux valeurs écologistes, en vue de contrer l’industrie classique du tourisme. 

Porté par des valeurs écologistes en vogue, l’écotourisme connait un développement croissant à travers le monde. Plus qu’un simple phénomène de mode, il est le témoin d’une conscience grandissante dans l’esprit des voyageurs, de plus en plus soucieux d’allier découverte naturelle et respect de l’environnement.

Dans le nord du Laos, la « Cole Company » mise sur cette forme de tourisme « éco-friendly » pour bâtir des logements sphériques dans l’un des derniers sanctuaires du tigre en Indochine. Ces structures librement inspirées par le nid des oiseaux et des insectes devraient être construites non loin du « Nam Poung village » et fournir à ces habitants quelques précieux emplois et la promesse d’un tourisme durable et propre pour leur région. En dehors de l’aspect pédagogique de l’expérience, les structures sont conçues pour réduire l’impact à son stricte minimum. Oubliez le luxe des palaces, ici, le visiteur fait des sacrifices sur son confort au profit de respect des lieux visités.

spherelodge4Ces logements non conventionnels permettront aux visiteurs qui le veulent de s’octroyer une immersion en pleine nature tout en profitant du spectacle qu’offre à voir la faune et la flore locale. Construit en bambou et en bois, le « cocon » devrait comprendre une base solide en panier tissé, garantissant aux locataires un peu d’intimité. Le tissu utilisé est voulu, quant à lui, léger et hermétique afin de protéger l’ensemble de la pluie tandis qu’un moustiquaire empêchera les attaques sournoises de ces démons volants.

En plus de ces chambres à coucher flottantes qui pourront accueillir deux personnes, le projet inclura un point d’observation, surélevé, également construit en bambou et en bois, qui devrait leur permettre d’observer le paysage et qui sait, d’apercevoir nombres d’espèces ayant pour résidence cette zone de la forêt.

10947254_510995119040363_6212471679849060256_n

Un projet « vert » en adéquation avec ce que recherche une frange toujours plus importante de voyageurs en matière de respect environnemental et qui pourrait même donner un léger coup de pouce à l’économie locale. En effet, de nombreuses régions arrivent aujourd’hui à survivre grâce au tourisme. Malheureusement une grande partie des visiteurs actuels amènent avec eux un impact environnemental non négligeable. Assainir le tourisme semble donc un compromis vital pour de nombreuses régions sous-industrialisées.

10959532_510993985707143_6757231553880657167_n

10933938_510994292373779_3422543749665243388_n

10308901_510994995707042_7587281408018479853_n

10505345_510995132373695_2415192461875465145_n


Sources : inhabitat / mymodernmet / facebook.com

Donation