À l’habituel pot à semis en plastique brun ou noir, la société Miracle-Gro a trouvé une réponse bien pratique nettement plus « eco-friendly » : des petits pots à planter directement en terre et qui se désintègrent naturellement sans laisser de trace.

S’ils sont susceptibles d’être réutilisés à plusieurs reprises, les pots à semis en plastique conventionnels finissent le plus souvent à la poubelle quand ils ne s’entassent pas au fond du jardin, rejoignant la somme colossale des déchets plastiques, l’une des plus nocives à l’environnement. Qui plus est, leur usage n’est pas si indispensable, car quiconque peut tout aussi bien se fournir en graine et créer à la maison ses pots à semis à partir de bouteilles d’eau ou, mieux de papier journal ou divers matériaux de récup’.

Ceci n’enlève rien, bien au contraire, à l’intérêt de la création de la compagnie The Scotts Miracle-Gro Company. Celle-ci a en effet conçu des petits pots à semis biodégradables, pensés pour des jardiniers débutants (ou un peu paresseux) et dont l’usage en est particulièrement simple. Il suffit en effet de planter le pot entier tel quel en terre, d’arroser un peu et de laisser le temps et la nature faire le reste. Celui-ci contient en effet le terreau, les nutriments et la fameuse graine qui donnera la vie.

01_plant_grow_pot

Parmi les graines proposées, la gamme inclut pour l’instant aussi bien la tomate, le concombre, l’épinard ou la laitue que le piment jalapeño, le basilic ou la pastèque. L’histoire ne dit cependant pas si ces graines sont issues d’une agriculture biologique et raisonnée ou de l’industrie agrochimique, ce qui entacherait nettement l’enthousiasme du concept. On peut en effet en douter au regard de l’entreprise à l’origine de l’idée.

Cotée en Bourse et générant un chiffre d’affaires de près de 3 milliards de Dollars (année 2013), The Scotts Miracle-Gro Company n’est pas exactement une petite initiative locale ou une coopérative. Ceci explique probablement pourquoi le petit pot coûte 2 dollars l’unité et les 18 pots à semis pour un potager complet, 23 dollars (17 euros). L’idée reste néanmoins inspirante pour ceux qui aimeraient sans attendre développer une alternative similaire entièrement biologique et respectueuse du vivant.

Donation

03_plant_grow_pot

02_plant_grow_pot


Sources : MyModernMet.com / MiracleGro.com

Donation