Ce sont 20 000 démunis qui bénéficient de dons alimentaires uniquement dans la province de Liège en Belgique.

Pendant les fêtes, c’était à nouveau l’orgie gastronomique dans les rayons des magasins. Et toutes ces promotions spéciales de Noël sont inexploitables après les fêtes. Doit-on les mettre à la poubelle ? En Belgique, la récupération d’invendus est de plus en plus systématique, en particulier dans la province de Liège où la récolte est organisée par une armada de petites associations.

Mais avant tout, certains produits bénéficient d’une démarque. Les supermarchés n’y perdent pas le sens des affaires. Ensuite, les « restes » sont distribués à 85 associations qui alimentent la Banque Alimentaire de la Province de Liège. Un système qui fonctionne durant toute l’année.

Les règles sont strictes. Les produits sans date de péremption sont distribués en priorité afin d’éviter tout empoisonnement, les fruits et les légumes en tête. Malheureusement, une partie des produits finissent tout de même à la poubelle car il est interdit de donner des produits périmés et les dernières remises (parfois le jour même de péremption) retardent et empêchent légalement le partage.

Pour finir, ce qui n’est ni vendus au rabais, ni distribué aux démunis, fait l’objet d’un recyclage pour la production d’énergie et de carburant, selon le journal belge RTBF.

Source : RTBF Info

Donation