Inspiré par les multiples scandales internationaux de l’actualité et les débats houleux qui opposent pro et anti-chasse, le street-artiste Belge MONK a réalisé une série d’œuvres dépeignant les icônes de Disney invitées dans le monde réel, et plus particulièrement celui de la chasse…

L’affaire Walter Palmer, ce dentiste Américain qui s’est offert la mort du lion Cecil, emblème du parc national Hwange au Zimbabwe, a suscité de vives réactions au niveau mondial, réveillant par la même occasion la dichotomie de notre douloureux rapport au monde animal. Les précédents sont malheureusement légions, on se souvient notamment de l’effervescence suscitée par la publication d’une photo de Juan Carlos posant devant un éléphant mort, abattu de sang-froid.

11822407_1273412939783_7648880801337022932_n

Ces scandales à répétition, qui font surtout office de buzz, portent néanmoins en eux une occasion franche : l’opportunité de débattre sur la façon dont les hommes appréhendent et traitent les autres espèces animales. Des questions cruciales qui inspirent les artistes, dont le street-artiste Belge MONK. Employant la technique traditionnelle du pochoir, papier découpé et bombes, celui-ci a eu l’idée de représenter les dépouilles d’icônes des films d’animations de Walt Disney, étalées devant des chasseurs triomphants.

Côté Disney, on les humanise en les représentant sous des apparences humaines, doués de parole et possédant souvent de grandes valeurs morales ; du côté réel, on ne leur prête souvent pas plus de valeur que de la matière première, réfutant leur sentience, quand ils ne sont pas simplement relégués à l’état de trophée. C’est ce triste paradoxe qui accable les animaux « sauvages » dans le monde actuel qui est mis en peinture par le street-artiste. Une façon comme une autre de suggérer que, peut-être, l’empathie qui était nôtre durant notre enfance à l’égard des autres espèces s’étiole chez certains d’entre nous, à la faveur de pulsions barbares et froides.

11233266_115635432110361_1916129043048344368_n

11206944_115635438777027_1854063278929439107_n

11707515_115635452110359_5839515073110162039_n

Donation

11863344_130806473926590_1590624294572173613_n

11811541_130806480593256_9145209664525625157_n

Le street-artiste exprime également son coté engagé dans différentes œuvres comme cet enfant chinois qui peint un jouet Mickey… Il est possible de suivre ses travaux sur sa page facebook.

11825634_131829580490946_5677070665350956256_n


Sources : rtbf / designtaxi / henryaquino

Donation