L’habitat alternatif a décidément le vent en poupe, alors que les méthodes de construction changent, à la recherche de modèles plus durables. À l’image du cabinet d’architecte Danois Een Til Een, les constructeurs du monde entier redoublent d’ingéniosité afin de proposer des espaces habitables à la fois modernes et écologiques. Si certains essayent de redonner à des matériaux oubliés comme la paille leurs lettres de noblesse, d’autres font le pari d’utiliser les déchets industriels dans la perspective d’inscrire leur démarche dans une économie circulaire. Faire des déchets une ressource, un pari moderne ?

Le cabinet d’architectes Danois Een Til Een entend révolutionner le secteur de l’habitat en proposant des maisons construites à partir de matériaux biologiques. Leur maison possède la particularité d’avoir été construite à partir de matériaux recyclés, notamment de l’herbe, de la paille ainsi que des algues et autres fibres de cellulose. Issues essentiellement de productions agricoles, ces matières sont généralement traitées comme des déchets quelconques.

Crédit photo : Een Til Een

Des bio-déchets pour construire… pourquoi pas ?

Ainsi, en temps normal, les matériaux utilisés pour la construction de cette maison auraient été brûlés. En allongeant le cycle de vie de ces matières premières au cours d’un processus de valorisation local, le cabinet d’architectes Een Til Een souhaite réduire l’impact environnemental des nouvelles constructions. Les futurs habitants pourront ainsi se tourner vers un mode de vie plus durable et éviter de multiplier les substances de synthèse dans leurs intérieurs. En effet, l’habitat reste un secteur particulièrement polluant et pourtant central dans nos existences.

Afin de pouvoir répondre aux nécessités de construction, herbe, paille et algues sont compressés afin de former des panneaux ou des briques. Outre le fait que cette technique permette de recycler des matières premières, ces matériaux offrent des propriétés isolantes particulièrement intéressantes pour l’éco-construction. Compactés, notons que ces matériaux ne laissent pas de place à l’air et ne souffrent donc pas d’un risque particulièrement élevé face au feu.

Crédit photo : Een Til Een

Des techniques de pointe

La maison répond à un cahier des charges ambitieux de par sa modernité, son caractère écologique et sa modularité. Ce dernier aspect est essentiel, puisqu’il offre la possibilité de démonter la maison avec des contraintes minimes. Pour répondre aux défis qui se sont présentés tout au long du processus d’élaboration, le cabinet d’architectes a redoublé d’ingéniosité pour développer des solutions techniques innovantes, associées à un design volontairement minimaliste. L’engagement de l’entreprise s’est prolongé dans le moindre détail : ainsi, le bardage de la maison est composé de bois écologique produit non loin de là par l’entreprise norvégienne Kebony. Traité selon un processus innovant et écologique, ce pin certifié et traité possède des propriétés intéressantes pour la construction, notamment sa dureté, sa durabilité et sa stabilité.

Les architectes à l’origine du projet espèrent que le modèle ainsi obtenu puisse désormais servir d’exemple ailleurs« Cela a été un long projet, et nous avons tous certainement appris beaucoup de choses en ce qui concerne la planification et la construction. Cela a été un plaisir de voir l’équipe développer autant de solutions audacieuses et nous sommes ravis de finalement ouvrir les portes pour partager cette maison unique avec le public » explique Kim Christofte, directeur général de Een til Een, au moment où le rendu final du projet a été rendu public à la fin 2017. Une inspiration pour les futures constructions en France et en Belgique ?

Crédit photo : Een Til Een
Crédit photo : Een Til Een

Nos travaux sont gratuits et indépendants grâce à vous. Soutenez-nous aujourd’hui en nous offrant un thé 😉 ☕ Source : architectmagazine.com / eentileen.dk / kebony.com