Ils sont nombreux désormais ceux qui se lancent dans l’aventure d’un mode de vie plus éthique. D’une pierre deux coups, certains tentent de mettre en lumière les autres acteurs du changement. Parmi eux, l’auteur du projet We Can Be Heroes, Thomas Tichadou, qui a voyagé pendant 5 mois à travers l’Europe à la rencontre des femmes et des hommes qui dédient leur vie à l’apparition d’un changement positif dans le monde. Au travers de 14 portraits, il nous invite à découvrir les héros qui nous entourent, et à apprendre de leur expérience. 

Un tour d’Europe inspirant

Se décrivant comme un « citoyen curieux » conscient que « quelque chose ne tourne pas rond », Thomas Tichadou a fait de sa curiosité le moteur de son projet « We Can Be Heroes » tel la fameuse musique de David Bowie. Pendant cinq mois, de juillet à novembre 2017, le jeune homme s’est aventuré sur les routes européennes à la rencontre des acteurs de la transition. Un voyage guidé par sa curiosité, mais aussi par les différentes rencontres qu’il fera sur la route : « Pendant le voyage, j’ai rajouté des destinations soit parce qu’après quelques recherches la ville m’intéressait, soit sur les conseils de personnes rencontrées. Par exemple, c’est à l’occasion d’une rencontre à Kiev que j’ai décidé de partir 3 jours dans le Sud de l’Ukraine, dans la ville d’Odessa, près de la Crimée. Et cela s’est décidé presque du jour au lendemain. Pour me rendre dans les différentes villes, j’ai privilégié les transports en commun, notamment les bus et trains. Au total, j’ai parcouru 15 500 km à travers 9 pays, 54 villes, et pris 54 trains, 17 bus,5 bateaux et 3 avions. »

🌍 WE CAN BE HEROES est un voyage en Europe à la découverte d'initiatives locales ayant un impact social et/ou environnemental 💡 🎙 Pendant cinq mois – de juillet à novembre 2017– j’ai rencontré et interviewé quatorze femmes et hommes construisant chaque jour un avenir meilleur 🌅 🔜 Départ pour l'aventure très prochainement ! 🚀 
#heroes #wecanbeheroes #soon #project #impact⠀ #innovation #change #changemakers #sustainability #socent #tomorrow #empowerment #demain  #transition #travel #instatravel  #travelgram  #inspiration #inspire  #motivation #vision #ideas #portrait #portray #community #communities #common #rockthefuture  #hope  #share

A post shared by WE CAN BE HEROES (@wecan.beheroes) on

Écologie, action sociale, innovation sont des thèmes que l’on retrouve dans les portraits réalisés par le porteur du projet. Des portraits qui réunissent des acteurs de différentes nationalités qui ont tous ce même souhait : faire avancer les choses dans le bon sens. Au travers des 14 entretiens, on en apprend donc sur la réinsertion sociale à Naples, la stimulation des initiatives créatives à Varsovie, ou encore l’intégration des migrants à Berlin. « Les 14 portraits inspirants réalisés sont publiés sur le site internet de We Can Be Heroes. » nous dit Thomas. « Chaque semaine, je mets en lumière un projet et je crée du contenu autour de la thématique abordée : initiatives similaires en France, revue de presse, citations inspirantes, etc. »

Un héros se cache en chacun de nous !

Aujourd’hui de retour en France, Thomas garde un souvenir joyeux de ce tour d’Europe. Conscient de la diversité des histoires personnelles et des parcours des différents acteurs du changement qu’il a rencontrés, le jeune homme affirme que les entretiens réalisés en leur compagnie l’ont enrichi au-delà du voyage : « J’ai rencontré des passionnés qui m’ont ouvert leur monde, m’ont expliqué leur concept et leur fonctionnement, m’ont fait part de leurs aspirations mais aussi de leur crainte…alors que nous nous connaissions que depuis moins d’une heure ! Je sortais de l’entretien avec un grand sourire, reboosté à bloc en me disant : «  son projet est génial, je veux faire le même en France »… Et cela 14 fois ! Cette énergie et cette bienveillance, j’ai essayé de les retranscrire dans les portraits inspirants que j’ai réalisés, » nous écrit-il.

Et pour la suite, Thomas Tichadou a déjà une idée pour faire profiter au plus grand nombre de ses apprentissages. « Je souhaiterais créer un cycle de conférences et des ateliers pour prendre le temps de transmettre les apprentissages et cette expertise que j’ai pu développer aux côtés de ces initiatives. Enfin, je souhaiterais écrire un livre avec deux facettes : une partie récit de voyage et une partie centrée sur les projets rencontrés, ce que j’en ai retiré en terme d’innovation mais aussi de développement personnel. Mais cet « après-voyage » est pour moi à l’image du voyage même : laisser la part belle à l’ouverture et à la rencontre. »

Lire les portraits


Sources : Wecan-beheroes.org