Ces deux Français recyclent des snowboards pour créer des skates

Pour donner une seconde vie aux vieux snowboards, Vincent et Adrien, deux Grenoblois, viennent de lancer une marque de skates construits à partir de planches recyclées. Pour lancer leurs modèles de « cruisers » et « longboards » originaux, ils organisent actuellement une campagne de prévente sur Ulule.

L’origine de NoK Boards se trouve dans un constat simple : le gaspillage systématique des ressources. « Des millions de snowboards inutilisés et très difficilement recyclables finissent la plupart du temps jetés ou brulés. La gestion des articles de sport en fin de vie est un véritable enjeu pour les industriels comme pour les consommateurs » expliquent ainsi Adrien et Vincent, eux-mêmes anciens employés dans une entreprise de production de matériel de sports d’hiver. Le premier faisait de la recherche et développement pour les snowboards, le second était quant à lui « chef de projet fixations » dans l’entreprise.

Crédit image : NoK Boards
Crédit image : NoK Boards

Des skateboards recyclés qui soutiennent l’économie locale

« On a vu tous les produits qui sont jetés » raconte Adrien, qui décrit le nombre important de prototypes qui s’accumulent par dizaine dans les locaux de l’entreprise pour laquelle il travaillait et qui ne trouvent finalement d’autre destination que celle de la poubelle. Seuls les carres (bords métalliques) sont parfois récupérés. C’est ainsi qu’est née l’idée « de proposer des produits éco-responsables pour être acteurs de la transition écologique », se souvient le spécialiste des planches de glisse.

C’est à ce moment que les deux collègues commencent à confectionner leurs premiers skates pour un usage personnel. Finalement, souhaitent donner à l’expérience une dimension plus importante, ils décident de quitter leur emploi pour se consacrer entièrement à ces skateboards recyclés. Après avoir dessiné le produit, Vincent et Adrien se tournent vers des entreprises locales et des établissements adaptés pour les personnes atteintes de handicap et qui se chargent de la découpe, de la finition ainsi que l’assemblage des skateboards. 

Crédit image : NoK Boards

« Les contraintes du recyclage poussent à la créativité »

Les premiers produits de NoK Boards, du nom de la nouvelle marque, seront des skates du type « cruiser » ou « longboard », des modèles très appréciés pour leur confort par les jeunes lors de leurs déplacements urbains. Chacun de ces produits est unique, ou presque, les planches étant découpées dans des prototypes de snowboards ou des fins de série, tous récupérés auprès des fabricants ou dans les points de vente. Et pour les amateurs de glisse, les créateurs promettent des « sensations hors du commun » et une très bonne maniabilité, notamment en raison de l’association de bois et de fibres composites, ce qui est peu commun pour ce type de planche.

Comme un sculpteur qui se trouve face à un morceau de bois et qui doit prendre compte de ses dimensions, de son essence ou encore de sa rigidité, Vincent et Adrien sont limités par les planches qu’ils récupèrent. Chaque planche « demande une analyse du produit en amont et c’est la matière qu’on a devant nous qui dit ce qu’on va pouvoir en faire ». C’est tout l’inverse du processus industriel habituel, « dans lequel on définit le produit qu’on va faire et on va chercher les matériaux en fonction des aspects recherchés ». Pourtant, confie Adrien, « on se régale à confectionner des produits de cette manière ». D’abord, parce « qu’un plateau de snowboard est plus léger qu’un plateau de skate », mais aussi parce que « les contraintes du recyclage poussent à la créativité ». À terme, les deux amis espèrent pouvoir aller encore plus loin, en récupérant les snowboards usagés ou en utilisant les chutes de production pour fabriquer des miroirs. On leur souhaite bon courage !

Crédit image : NoK Boards

Nos travaux sont gratuits et indépendants grâce à vous. Afin de perpétuer ce travail, soutenez-nous aujourd’hui par un simple thé 😉