Elle nous vient d’Allemagne et risque de devenir un modèle d’habitat écologique conventionnel du futur. Elle, c’est la B10, déclarée la première maison « active » 100% recyclable et triple zéro pour : zéro énergie, zéro émission, zéro déchet. Découverte d’une nouvelle alternative qui pourrait bien changer l’avenir de l’habitat.

Voilà qui risque de vanter les mérites de la « Deutsche Qualität ». Conçue par l’architecte Werner Sobek, la B10 a des chances de devenir un modèle d’habitation d’un avenir écologique et responsable. Celle-ci n’est pas seulement bien isolée ou éco-conçue, mais elle produit deux fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme, ne laissant aucun impact en cas de démolition. Fruit de la mobilisation de dizaines d’architectes et experts en bâtiment, elle est décrite comme l’une des premières maisons “actives” au monde. Simple prototype destiné à la recherche et aux tests à ce jour, l’habitat B 10, inauguré pour la première fois en 2014, a pour vocation de se positionner sur la ligne du triple-zéro : 0 énergies, 0 émissions et 0 pertes.

03b10_maison

Au-delà de cette combinaison ambitieuse s’ajoute l’idée même de produire de l’énergie pour le compte de sa maison, mais surtout bien davantage pour réinjecter l’électricité dans un réseau national ou local. En liant les avantages du génie moderne à un confort conventionnel, ce type d’habitat répond ainsi aux exigences d’une part de la population qui ne se retrouve pas dans l’habitat alternatif classique de type « auto-construction » écologique (yourte, éco-dome, tiny-house,…).

Ainsi, la technologie domotique intégrée à l’habitat permet de prendre le contrôle sur l’ensemble des accessoires étalés dans les 85 mètres carrés de sa surface, et ce, depuis son smartphone : température de l’eau, prédiction de la météo, activité du réfrigérateur, lumières, portes, fenêtres etc… Cette hyper-connectivité permet également de faire des économies d’énergies par une utilisation intelligente des sources d’énergies et des appareils connectés. Par ailleurs, les matériaux utilisés dans sa construction sont 100 % recyclables, l’énergie grise nécessaire à son construction se faisant minimale.

À la pointe en matière de solutions vertes, le projet d’habitation se retrouve équipé de nouvelles technologies innovantes telles que 40 panneaux de type PVT (photovoltaic-thermal hybrid collectors), une association entre le photovoltaïque et le thermique. Recouvrant l’ensemble du toit, ceux-ci peuvent produire jusqu’à 10 kW d’électricité. Couplée à une excellente innovation, la maison offre un rendement énergétique de 200 %, soit l’équivalent de deux fois plus d’énergie produite que consommée. De cette façon, elle s’affranchit de pratiquement toute énergie fossile pouvant éventuellement avoir un impact négatif sur l’environnement (excepté l’énergie grise de la production des panneaux). Si le bilan prototype semble prometteur, il reste à éclaircir bien des interrogations quant à sa mise potentielle sur le marché.

Pour se faire, la maison sera soumise à l’expertise des analystes de l’Université de Stuttgart et autres entreprises partenaires (plus de 40 au total) qui ont pu participer à l’élaboration du « B 10 ». En janvier prochain, à l’horizon 2016, certains chanceux auront l’occasion d’y poser gratuitement leurs valises pour deux semaines en vue de la tester en situation réelle et repérer les éventuelles anomalies du système de pilotage. Ces tests devraient permettre de lever le voile sur la faisabilité du concept et rendre publique une fourchette de prix, on l’espère, à destination du grand public.

Des étoiles plein les yeux, ces chercheurs envisagent déjà un avenir radieux pour ce qui pourrait être la maison du « futur » intelligente, autonome, écologique et productrice d’énergie. Dans l’idéal, ils espèrent qu’elle génèrera au moins 8 300 kilowatts annuels d’électricité, tout en faisant en sorte d’en utiliser pas plus de la moitié pour y vivre. Montée en seulement quelques mois et peu nocive sur le plan écologique au regard de nos dépenses énergétiques quotidiennes, la « B 10 » risque de faire parler d’elle pendant un bon bout de temps. À suivre.

02b10_maison

01b10_maison

022b10_maison

06b10_maison

05b10_maison

09b10_maison


Sources : fr.euronews.com / wedemain.fr / rue89.nouvelobs.com

Donation