Une photographe imaginative se paye le petit écran à travers les yeux éberlués des enfants. Un travail qui ne surprendra pas tant que ça ceux qui se sont déjà penchés sur les travaux de Michel Desmurget et sa fameuse conférence gesticulée : TV Lobotomie.

Aujourd’hui, un enfant passe en moyenne plus de 24 heures par semaine les yeux rivés sur la télévision. Malgré l’expansion rapide des autres moyens de communication plus interactifs, la télévision garde toujours une place très importante dans la vie de millions de citoyens.

La photographe australienne Donna Stevens a tiré le portrait d’enfants regardant ce qu’elle nomme la « idiot box », la boîte à idiots. Nous plaçant dans une position de “consommateurs d’images” où l’information est transmise à sens unique, contrairement à internet, la télévision peut avoir un effet visuel assez amusant sur les enfants et certains adultes. L’artiste va tenter de capturer ces effets projetés sur le visage hagard de ses jeunes modèles. En effet, ceux-ci ont les yeux perdus dans le vide, absorbés dans le monde télévisuel, déconnectés du monde. Elle explique sur son site qu’elle a voulu explorer « le côté sombre de cet amour irrationnel que nous cultivons tous pour la technologie ».

Idiotbox_Mila

Idiotbox_Datsun

Idiotbox_Cassidy

Idiotbox_Nico

Idiotbox_Emmeline

Idiotbox_Rhys

Rappelons qu’avant l’âge de 3 ans, la télévision place l’enfant dans une position de passivité alors qu’il est conseillé de le faire agir avec son environnement pour développer sa créativité et ses capacités cognitives. De nombreux chercheurs se sont interrogés sur la place à accorder aux technologies dans notre quotidien, en particulier la télévision qui possède une lourde capacité de nuisance à travers les publicités des grandes chaines de plus en plus étudiées pour agir sur l’inconscient. Nous vous invitons à (re)découvrir la conférence très complète de Michel Desmurget au sujet de la télévision et du neuro-marketing.

lobotomie


Source : donnastevens.com.au / maxitendance.com / csa.fr

Donation