#OnVousVendDuVent – Le mois de décembre arrive et avec lui les fêtes de fin d’année. Pour faire patienter les enfants, il est parfois de coutume de leur offrir un calendrier de l’Avent avec traditionnellement un chocolat à déguster par jour. Depuis quelques années, des déclinaisons pour adultes ont été créées proposant produits de beauté, du terroir, des boissons… Mais chez Mr Mondialisation, nous avons décidé de vous présenter un calendrier particulier, d’utilité publique, crée par foodwatch et baptisé le Calendrier du Vent qui démasque les mensonges de l’industrie alimentaires !

Foodwatch, c’est une ONG à but non lucratif qui « se bat pour une alimentation sans risques, saine et abordable pour tous et toutes. » L’organisation dénonce depuis plusieurs années le manque de transparence dans le secteur alimentaire, et milite pour une alimentation qui « ne porte atteinte ni aux personnes, ni à l’environnement » au service de l’intérêt collectif. Elle a été à l’origine de plusieurs campagnes dénonçant les additifs cachés et dangereux, des fraudes industrielles, des scandales alimentaires, les influences des lobbies... avec le soutien de consommateurs attentifs dont elle relaie la parole.

Et cette année, foodwatch a décidé de proposer sa version pour le moins originale du calendrier de l’Avent – rebaptisé « le calendrier du Vent » – pour alerter les consommateurs sur les mensonges relayés dans une sélection de 24 produits de grande consommation. Les fêtes de fin d’année étant un moment propice pour tromper le consommateur sur des produits qu’il ne va acheter qu’à cette période ou dont l’emballage aura été repensé pour l’occasion.

24 cases, 24 arnaques !

Chaque jour, un produit sera passé au crible pour mettre en évidence les mensonges contenus sur son étiquette. Vous aurez alors le bonheur de découvrir que tel produit soi-disant originaire de France a en fait traversé plusieurs frontières avant de vous parvenir. Vous apprendrez comment des marques tentent de vous tromper sur le caractère d’un produit en jouant sur la ressemblance avec un autre ou que tel ingrédient mis en avant sur l’étiquette n’est en fait présent qu’en très petite quantité. Les astuces marketing pour augmenter artificiellement le prix d’un produit pour les fêtes via un emballage « luxe » – sans modifier le contenu du paquet – ou un bon positionnement en rayon n’auront plus de secret pour vous. Vous saurez aussi comment les marques tentent de masquer la présence d’un additif controversé, d’un ingrédient controversé (comme l’huile de palme) ou à l’origine peu appétissante (comme les cochenilles qui donnent un colorant rouge).

Vous êtes prêts ? Alors rendez-vous dès le 1er décembre sur la page du calendrier pour découvrir la première arnaque ! Et si vous souhaitez prendre un rôle actif dans la dénonciation des mensonges et des abus concernant des produits alimentaires, vous pouvez signaler les arnaques trouvées à cette adresse. Foodwatch propose également des pétitions à signer pour peser sur le débat public.

S. Barret


Nos travaux sont gratuits et indépendants grâce à vous. Afin de perpétuer ce travail, soutenez-nous aujourd’hui par un simple thé 😉

Donation